mardi 25 juillet 2017

Vos lectures #183 : Neiba Je-Sais-Tout de Madina Guissé

Résultat de recherche d'images pour "neiba je sais tout publishroom"  Neïba est une petite fille de 9 ans franche, drôle et un peu de mauvaise foi (mais c’est ce qui fait tout son charme). Le jour où elle apprend un secret sur son frère, Ibrahima, elle promet de ne pas le dévoiler, sans se douter des conséquences que cela pourrait avoir si elle le laissait filer…


Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom

Note:
3.5/5



Mon avis:
 17 pages pour expliquer aux enfants l'importance de garder un secret. 
  Très joliment écrit, et avec de jolies illustrations, j'ai trouvé Neiba toute mignonne.
 Lu par les parents ou dès l'âge de 7 ans, cette courte vous fera passer un très bon moment avec votre enfant!

Vos lectures #182 : Louis et les esprits de Banie de Jean-Thierry Tanakas

  Le matin du premier jour d’août de l’année 1785, à Brest, l’expédition connue comme « l’expédition La Pérouse » leva l’ancre.Sur le port de la ville bretonne, des badauds s’étaient regroupés pour voir partir les deux prestigieux navires. La foule nombreuse saluait, tandis qu’à bord, les ordres de départ avaient déjà été donnés. La Pérouse, sur le pont de la Boussole, contemplait Brest une dernière fois.


Ce livre est lu en partenariat avec Publishroom. Pour le trouver, c'est ici



Note:
4/5

Mon avis:
 Voici un récit totalement captivant. L'auteur nous entraîne avec lui dans l'inconnu, lorsque tout était encore à découvrir et conquérir. Avec ce fait historique, "l'expédition La Pérouse", il va nous permettre de suivre les aventures folles de l'unique survivant de cette fantastique épopée.
  Jusqu'au bout, ce héros va pousser ses forces au-delà de ses limites. Cet instinct de survie qui le tient debout pour retrouver sa mère Patrie va lui faire découvrir jusqu'où l'Homme est prêt à aller pour vivre, pour remplir son devoir et pour atteindre son but. Avec lui, nous allons apercevoir la noirceur de l'âme mais aussi la beauté de l'humanité.
  Je ne m'attendais pas à ça et vraiment j'ai adoré cet homme si jeune et innocent qui finira par rentrer chez lui si transformé,  et qui retrouvera la France plongée dans la Révolution!

vendredi 14 juillet 2017

Vos lectures #181: Clash de Jay Crownover (4 vol.)


Seul le feu peut faire fondre la glace
Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.
Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…


Note:
4/5

Mon avis:
 Après avoir quitté les Marked Men sur une notre assez mitigée, je n'avais qu'une hâte, c'était de les retrouver, même de loin. 
  Et quel bonheur! J'ai retrouvé dans ce premier tome particulièrement touchant, la touche si personnelle et si addictive qui m'avait fait adorer cette auteure. Elle m'avait semblé un peu faible lors des deux derniers Marked, mais là, c'était exactement comme avant!
  Je suis tout de suite tombée sous le charme de ce Zeb si fort, prêt à tout pour son fils et qui se bat pour Sayer. Son passé d'ex-taulard lui colle à la peau, pour autant, il fait tout pour que cela ne le définisse pas. C'est un battant et sa capacité à s'adapter, surtout avec son adorable petit garçon, est vraiment géniale.  
  Sayer est plus réservée. Son père, bien que mort, la hante encore et elle a énormément de mal à se laisser aller et à s'épanouir personnellement. Difficile du coup de s'ouvrir à Zeb. Certes, ses blessures sont compréhensibles mais j'aurai aimé qu'elle cogite moins. Ses atermoiements étaient parfois un peu répétitifs et c'est juste ce petit point agaçant qui m'a empêchée d'avoir un énorme coup de coeur. 
  Réellement l'histoire est addictive et belle. La relation entre Zeb et Hyde est magnifique et bien construite. On retrouve Poppy, Rowdy et les autres et même si c'est très peu, c'était très bien mis en place. De plus, l'auteure amène d'une manière originale l'histoire suivante entre Quaid et Avett. 
  Du coup, cela me rend vraiment impatiente de les découvrir! 
 

Le désir n’obéit à aucune loi
Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…



Note:
4/5

 
 
Mon avis:
 Que dire d'Avett? Découvert lors du tome précédent, il semblait sûr de lui et pas franchement sympathique. Mais en fait il en est tout autre! Adorable, prévenant, il manque terriblement de confiance en lui à cause d'une enfance toute particulière. Ses introspections sont vraiment intéressantes à suivre, d'autant que, très mûr, il n'a besoin d'aucune aide pour comprendre ses erreurs. Coincé dans une vie un peu terne, Avett est la lumière qui lui faut pour s'ouvrir et trouver sa voie.
  Avett elle est aussi attachante mais ses atermoiements sur ses erreurs passées et ses regrets sont un peu répétitifs. Cependant, elle reste un personnage plein de fougue. Droite dans ses rangers, elle n'hésite pas à se sacrifier pour ce qu'elle croit être juste. 
  De plus, c'est avec beaucoup d'affection que j'ai découvert ses parents si touchants, un Wheeler, jusque là entre aperçu et qui s'avère vraiment trop mignon et un Church complètement barré qui sera le héros du tome suivant. 
  En bref, j'ai passé un excellent moment et je n'ai qu'une hâte, c'est de lire la suite!