samedi 26 novembre 2016

Vos lectures #153: Sinder de Jane Devraux (3 vol)


  Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer.
Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River.
Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson.
Jamais, Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. »
  Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ? 




Mon avis: 
  J'avoue que j'ai eu un peu de mal à voir ou l'auteur voulait en venir. L'histoire est un peu longue a démarrer alors qu'il y a moins de 200 pages. 
 Tour à tour, Sandre et Josh prennent la parole. Et pour le coup, j'avais l'impression de lire les journaux intimes de 2 ados qui découvrent la puberté et la sexualité
  Même si ils sont attachants, Sandre reste bien trop mystérieuse. C'est très long pour découvrir ce qu'il en est de ses parents.
  Josh est l'archétype du garçon populaire mais gentil. Il n'a rien de bien particulier non plus. Pourtant, ensemble, ce duo matche totalement. Ils sont mignons et attendrissants. 
  Tous les deux ils doivent se protéger de la jungle que le lycée peut être et il faut bien reconnaître que les clichés s'accumulent quand il s'agit des différents élèves qui les entourent et des fêtes auxquelles ils participent.
  Bizarrement, l'écriture de Jane Devraux a su pourtant accrocher mon intérêt d'autant qu'à la fin, il y a une sacré révélation qui va tout bouleverser! 


  Josh a bouleversé sa vie. A cause de lui, elle va devoir se farcir la famille parfaite, à cause de lui tout le lycée la prend pour une fille facile, une pute, une briseuse de ménage…
Sandre a tout changé, elle l’a manipulé, elle s’est foutue de sa gueule. A cause d’elle, Marcy n’est plus l’unique, à cause d’elle, il est complètement déboussolé.
  Ils voudraient s’éviter, mais ils n’arrêtent pas de se croiser. Comment vont-ils pouvoir se supporter ?












 Mon avis:
  Dans ce second tome, les adultes sont bien plus présents. En particulier le père de Sandre. Et c'est vraiment le père idéal. Tellement compréhensif, à aucun moment il ne porte des jugements sur sa fille.
  En fait, la seule personne qui la juge, c'est elle-même. Compte tenu de son passé, il est vrai qu'il est difficile pour elle de se construire en tant que femme.
  Josh quant à lui, prend des décisions importantes et ose enfin s'affirmer. Il mûri et ce n'est pas trop tôt!
  Autour d'eux, certains élèves se précisent un peu plus. Ils sont un peu plus présents et les plus sympas se découvrent.
  Comme pour le premier tome, c'est encore comme un journal intime sans grand intérêt mais je ne peut pas m'empêcher de vouloir savoir ce qu'il va advenir de Josh et Sandre. D'ailleurs, je regrette un peu que l'on n'en sache pas plus sur la mère de Sandre alors qu'au début, le sujet été clairement abordé. J'espère que la suite sera plus révélatrice!


  Sandre et Josh sont devenus des adultes avec un travail, un appart, des nouveaux amis…
Ils ne se voient que rarement, mais chacune de leur rencontre leur rappelle à quel point l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est puissante.
Josh en voudrait plus, alors que Sandre, elle refuse de s’engager. C’est lorsqu’ils décident de renoncer que leur vie à tous les deux se retrouve chamboulée.












Mon avis: 
Autant dans les précédents tomes j'ai trouvé Josh et Sandre particulièrement attachants, autant ici, j'ai eu envie de les claquer en permanence!
  Josh, que j'avais trouvé très mûr et réfléchi réagi ici de manière totalement inconsciente sans se soucier des conséquences. 
  Sandre, qui refuse de ressembler à sa mère (ce qui est tout à fait normal) fait, d'une certaine manière, exactement la même chose. De plus, elle emploie des mots extrêmement violent en abordant le thème de l'avortement (je ne vous dis pas qui est concernée) qui m'on vraiment choquée!
  Si je fais abstraction de tout ça, certains personnages réapparaissent comme des fleurs et je ne comprends absolument pas la réaction de Sandre à leur égard. Elle a perdu toute sa hargne et sa fougue que nous lui avons connue! Ou plutôt, elle ne l'utilise pas du tout envers les bonnes personnes.
   Bref, si j'ai aimé découvrir comment tout allait se démêler, ce dernier volume est bien moins bon que les autres et m'a laissé mitigée.     

Bilan de la saga: Rien de bien extraordinaire ici. J'ai aimé l'écriture de l'auteure qui a su rendre son histoire accrocheuse mais je n'ai pas aimé le virage qu'elle a fait prendre à ses personnages dans le dernier tome. C'est dommage parce qu'il y avait beaucoup de potentiel.  


Réactions :

5 commentaires:

  1. Ah, je dois bien avouer que pour ma part, ça me tente bien !

    RépondreSupprimer
  2. Ah dommage. J'étais passée à côté de cette série dos donc

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup apprécié cette saga.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas cette trilogie. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer