lundi 12 septembre 2016

Vos lectures #141: La cinquième vague de Rick Yancey (3 vol)

Couverture de La 5e Vague, Tome 11re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE
  À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
   Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...






Mon avis:
 J'attendais depuis longtemps de me plonger dans cette saga et, bien sûr, je n'ai pas regardé le film.
 J'ai été extrêmement surprise par ce que j'ai découvert. Je savais que cela parlait des extraterrestre mais je ne m'attendais pas à ça. 
  L'auteur est très pointu quant aux explications et j'avoue que parfois j'étais un peu perdue mais il est appréciable qu'il nous explique rapidement ce qu'il en est plutôt que de tourner autour du pot éternellement. Du coup, impossible de décrocher. Impossible de fermer le livre sans me poser la question: "Et si c'était possible?"
  Divisé en plusieurs parties inégales, ce livre nous fait vivre cette invasion du point de vue de plusieurs personnages. Cela rajoute d'ailleurs beaucoup de tension d'autant que tous, même si ils sont séparés, sont liés d'une façon ou d'une autre. Tous très attachants et ils ont chacun leur importance.
  Animés d'une furieuse envie de vivre, il est intéressant de les voir se débattre dans ce chaos. Nous les voyons s'endurcir et gagner en force mentale au fil des retournements de situations et il y en a beaucoup!
  De plus, j'ai adoré le fait que l'auteur nous permette aussi de nous mettre dans la peau de l'un des Autres. Difficile d'être indifférent face aux sentiments de celui-ci. Et nous n'avons qu'un envie, c'est de savoir ce qu'il va lui arriver!
  J'ai adoré, je vais lire très rapidement la suite!
 

Couverture de La 5e Vague, Tome 2 : La mer infinie  Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants? Retirez aux hommes leur humanité.
  Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix: se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
   Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté le Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...









Mon avis:
  Ce deuxième tome est aussi prenant que le premier! Aucun temps mort, aucun répit pour les fuyards. Enfermés dans un hôtels, Cassie et ses compagnons tentent de survivre et surtout de ne pas se faire repérer par les Autres. 
  Toujours présenté de la même manière en alternant les points de vue, l'immersion du lecteur est totale. Les doutes des personnages sont les nôtres et nous partageons leurs interrogations. Plus que sur l'action, c'est sur la psychologie que se base ce tome. Dans ce huis-clos étouffant que devient peu à peu leur refuge, nous voyons les héros se parler, s'ouvrir et s'affronter.
  En dehors de ce groupe, il y a aussi Ringer. Séparée d'eux, c'est elle qui a la partie la plus longue. Elle affronte son pire ennemi et ses pires peurs. Si dans le premier tome elle n'était pas forcément des plus sympathique, ici nous apprenons à la connaître et surtout à l'admirer.
  Et dans ce contexte fou, mille questions se posent autant à nous qu'aux personnages. Les réponses arrivent peu à peu mais au lieu de me permettre de mieux comprendre l'histoire, j'avoue que je suis un peu perdue. De plus, j'ai trouvé l'écriture bien moins fluide. Plusieurs fois j'ai du retourner en arrière car je pensais avoir loupé quelque chose pour capter ce que je lisais. 
  Heureusement l'histoire est tellement palpitante et addictive que cela ne m'a pas rebutée. J'ai au contraire une grande envie de terminer cette trilogie pour enfin avoir toutes mes réponses et vraiment tout comprendre!


Cassie a été trahie. Pareil pour Ringer. Pour Zombie. Pour Nugget. Et pour les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis en premier lieu par les Autres, et maintenant par nous-mêmes.
 En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre vont être confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau... ou sauver ce qui nous rend humains.














Mon avis:
 Un dernier volet hallucinant. Au-delà des révélations incroyables, j'ai adoré voir les personnages franchir leurs dernières limites pour se sauver et comprendre ce qui arrive à leur monde.
 Centré sur 5 jours seulement, c'est un véritable compte à rebours qui commence et ne nous laisse aucun temps mort. Le fait que l'on bascule en plus d'un personnage à un autre ajoute un rythme effréné à l'histoire et nous permet de nous attacher à chacun d'eux. 
  Il est vrai que j'ai mis un moment à comprendre où voulait en venir l'auteur. Mais j'ai été tenue en haleine de bout en bout. Chaque personnage est essentiel. Si on pouvait penser que Cassie était l'héroïne au début de la trilogie, au fil des chapitres, les autres personnages prennent un ampleur telle qu'il est impossible d'en dégager un principal. Ils ont tous une place précise à prendre, un destin a assumer et cela leur va parfaitement bien. 
  Enfin, ce dernier tome, aussi profond soit-il dans son analyse de l'Homme et de l'Humanité toute entière, reste très sombre. Les enfants soldats mettent franchement mal à l'aise. Les morts se multiplient mais ils permettent de pousser l'évolution des personnages. 
  Bref, Rick Yancey achève sa trilogie d'une belle manière, avec brutalité mais aussi beaucoup d'émotion, laissant une fin ouverte quant à l'avenir de l'humanité. 

Bilan de la saga: Il faut bien avouer que j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver. Mais j'ai adoré cette série tant le fond est fort. L'Humanité sur le point de disparaître et une dernière chance pour l'Homme de faire les choses bien. Est-ce qu'il saurait la saisir? De plus, il apparaît ici que tout ce qui compose l'Homme, l'amour comme la haine, l'empathie comme l'indifférence, tous ces sentiments ambivalents qui le rendent si humains peuvent tout autant le détruire que le monter au sommet. Pour moi, cette histoire est magnifiquement profonde et pousse à la réflexion. Et pour ce qui est en surface, j'ai trouvé qu'il y avait tout pour plaire: de l'amour, de l'action et du suspense!
Réactions :

4 commentaires:

  1. J'ai littéralement adoré ce premier tome également !

    RépondreSupprimer
  2. Il faut que je le lise ! ça fait longtemps que je veux le lire mais je n'ai toujours pas pris le temps pourtant il a vraiment l'air super ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Pas encore lu le livre mais j'avais bien aimé le film. Ptet un jour !!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais pas spécialement aimé le livre, il faudrait peut-être que j'essaie de le lire... Ta chronique donne envie en tous cas.

    RépondreSupprimer