dimanche 7 août 2016

Vos lectures #134: Croque-notes de Jacques Lévêque

Croque-notes par Croqueno Après une enfance de "titi" parisien, à peine sorti d'une adolescence peu commune qu'il nous raconte avec sa gouaille coutumière, Jacques  poursuivra ses études du piano. Pour vivre, il jouera au Vieux Colombier où  se produisaient alors Sydney Bechet, Claude Luter et Georges Brassens. Peu de temps après, lors de l'ouverture du célèbre Tabou il sera le préposé à la "commode" pour faire un fond musical sur des films muets de Charlie Chaplin. Il partagera les nuits de Saint-Germain des Prés avec Juliette Greco, Boris Vian et Vadim. Grâce à son ami Georges Friboulet, alors directeur technique du Conservatoire de Paris, il peaufinera son art musical en suivant les cours de contrepoint et d'orchestration. 

Ce livre a été lu dans le cadre de mon partenariat avec Publishroom, maison d'auto-édition. Vous pouvez retrouver cette histoire sur cette page ici!

Ce livre est lu pour le Challenge de  l'été des pirates!




Mon avis:
Dans cette courte autobiographie, l'auteur nous entraîne dans le Paris d'après-guerre, dans les petits cafés réputés ou intimistes, nous fait croiser des gens atypiques et drôles, des personnalités pas encore célèbres. Jacques Lévêque nous emmène même dans l'Afrique colonialiste pour y jouer du piano ou gérer un hôtel. Avec humour, il nous raconte son parcours, ses efforts avortés pour devenir un bandit, ses amours et cette fabuleuse liberté de vivre sa vie d'artiste tout au long de sa vie. Une très jolie découverte!
Réactions :

9 commentaires:

  1. Merci pour cette découverte, mais je ne suis pas très "autobiographie" en règle générale ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je vais mettre la même chose que Kerry, je ne suis pas autobiographie, mais merci de me l'avoir montré :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas du tout biographie et tout ce qui est vrai comme les documents etc. Contente que tu aies passé un bon moment.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien les longues biographies...celui-là est trop court pour moi donc, dans ma tête, il manque trop d'éléments :)

    RépondreSupprimer
  5. les autobiographies c'est bien quand on aime le personnage dont il est question... là, ce n'est pas mon cas!
    par contre, j'aime le titre!!

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas très autobiographie, mais merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  7. Je lis que très rarement des autobiographies mais merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
  8. Malheureusement, je ne suis pas une grande fan de tout ce qui tourne autour des biographies...

    RépondreSupprimer