dimanche 10 avril 2016

Vos lectures #103: Les silences de Thalès de Hélène Louise

Thalès vient d’emménager à Bayères-sur-Loire. Elle a seize ans, un prénom improbable et le goût des mots. Elle a un nouveau chien, un nouveau chat, une nouvelle maison. Elle a aussi un père, Pierre (professeur de mathématiques, vraisemblablement dépressif, addict au crochet) et une petite sœur, Sidonie (surdouée, hypersensible, gothique). Mais depuis un an déjà, Thalès n’a plus de mère.
♣ Entre deuil-story et comédie romantique, une histoire positive et divertissante. ♣  


 Merci à Hélène Louise de m'avoir permise de lire ce magnifique livre avant même sa publication!
Pour pré-commander le livre en ebook pour 2.99e, c'est sur Amazon
Pour le livre papier (et une dédicace) pour 11e, ecrivez ici:
       editions.chimere@gmail.com 
Date de sortie: 22 avril 2016
   

  Mon avis:
  Voilà un registre pour lequel Hélène Louise ne m'a pas habituée. Cette fois point de fantasy. Juste une jolie histoire avec des gens ordinaires. Enfin, pas si ordinaires que ça finalement. Si les renseignements sont donnés au compte gouttes, ce qui est assez habituel chez cette auteure, il n'en reste pas moins que la situation est assez particulière. Thalès, sa soeur Sidonie et leur papa héritent de la grande maison de leur tante Lise dans laquelle  ils vont vivre avec Isolde une jeune femme assez excentrique. Et je dois dire que chacun de ces personnages est particulier.
  Thalès déjà, atteinte d'un mal invisible, protectrice envers sa petite soeur, renfermée et timide. Sidonie, justement, sujette à quelques tocs, surdouée, toujours vêtue de noir, heureusement soutenue par un papa extraordinaire.
  Ce papa, génie des maths, un peu dépassé parfois par ses filles adorées mais prêt à tout pour les rendre heureuses.
  Quant à Isolde, elle reste assez mystérieuse. On ne sait presque rien au sujet de son passé mais il est clair qu'elle était très attachée à Lise avec laquelle elle vivait depuis de nombreuses années.
  Si a priori ces personnes n'ont pas vraiment grand chose en commun, elles vivent cependant le même chagrin: elles sont toutes en deuil.
  Et c'est de ça que parle cette jolie histoire. C'est l'histoire d'un deuil, de la vie qui se poursuit quand tout s'arrête brutalement pour vous. Le deuil qui implique parfois des changement de vie radicaux. C'est ainsi justement que se greffent peu à peu les autres personnages de cette histoire.
  Des personnages tous intéressants et bienvenus,  qui vont, avec leurs blessures, leur personnalités différentes obliger les héros a s'ouvrir à nouveau à la vie. Une belle histoire optimiste en somme.
  Au delà de l'histoire de base, j'aime toujours autant l'écriture recherchée et très riche d'Hélène Louise. Et c'est  avec beaucoup de finesse et de légèreté qu'elle aborde des sujets graves: le deuil, certes mais aussi le handicap, visible ou invisible d'ailleurs il est clair que le sujet est parfaitement maîtrisé), l'abandon, les différences tout en émaillant son texte de références (serait-elle fan de Jane Austen? ^^) anglaises ou françaises.
  A chaque début de chapitre, il y a un poème ou des citations très jolies et judicieusement trouvées.
    Je suis encore une fois totalement sous le charme de la plume de Hélène Louise!

N'hésitez pas à rejoindre la page du livre, Les silences de Thalès
Réactions :

2 commentaires:

  1. Un grand merci madame, je suis fort aise de profiter de la nouvelle version toute rutilante de ton joli blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de m'avoir permis de lire ce livre en avant première <3

      Supprimer