samedi 20 février 2016

Vos lecture #94: Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie Stragier

Couverture de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous 
  Andrea est une lycéenne sans histoire, préparant son voyage d’été avec son meilleur ami quand tout bascule. Elle rencontre en effet Pénélope, une fille totalement paniquée, persuadée de venir du futur et pour qui l’année 2019 est celle de la fin du Moyen âge, une époque barbare et dangereuse. Et lorsque Andrea la ramène chez elle, c’est véritablement le début des ennuis…

Note:
3.5/5







Mon avis: 
  Cette drôle d'histoire se passe dans un futur très proche: 2019. C'est déjà la première originalité. Tout de suite nous rencontrons une jeune ado, Andréa qui vit avec son père et ses frères depuis que sa maman a disparue sans laisser de trace. Cette famille m'a immédiatement plu et la relation de la jeune fille avec ses trois hommes souvent trop protecteurs est intéressante. 
  Puis arrive Pénélope. Cette fille du futur a une idée très claire de ce que doit être le monde. Et le nôtre est pour elle totalement archaïque. C'est là que la réflexion du lecteur entre en jeu.  
  Pénélope nous parle de son époque "idyllique" dans laquelle on ne mange pas de viande, la pollution est presque inexistante et les femmes sont totalement libres et maîtresses de leur corps. Elle est particulièrement choquée par le comportement général des garçons envers les filles et met en exergue le sexisme du quotidien. Le petit, le vicieux car tellement discret que parfois on ne le voit plus. 
  Au début, j'avoue que je n'étais pas très à l'aise. J'avais l'impression que l'auteure me faisait la morale et voulait m'imposer son monde idéal. Mais au fil de leurs aventures pour tenter d'intégrer Pénélope à la société jusqu'à ce qu'elle puisse partir, Andréa parvient à découvrir que dans ce futur qui se dit parfait, est en fait plutôt effrayant.   
  Parce que justement ces femmes du futur sont devenues aussi extrémistes que le pire des machos qu'elles méprisent. Elles ont créées une civilisation misandre totalitaire. Pénélope qui a vécu ainsi toute sa vie ne voit pas où est le problème et Andréa va être bien en peine pour lui faire comprendre que le comportement des hommes du présent ne méritent pas un tel châtiment. En fait, si je peux reprocher à l'auteure d'avoir un peu "bâclé" la fin, dans le sens où tout se résout en quelques pages en laissant une multitudes de questions en suspend, il est clair qu'elle incite à se poser des questions. 
  En fait ce livre est comme un avertissement. Soumettre ou les hommes ou les femmes ne ferait que raviver la haine et provoquer des conflits inutiles. Et tout ce que l'on fait que ce soit en bien ou en mal aura forcément des conséquences à plus ou moins long terme. Si un monde mixte et égalitaire existait, cela éviterait de partir dans des dérives terribles dans le futur. 
  Bref, un livre surprenant auquel je ne m'attendait vraiment pas et qui pousse vraiment à réfléchir à notre société. Par contre, pour le coup la couverture n'est pas top. Elle n'est vraiment pas représentative de l'histoire.

EDITO: Je viens de voir qu'il va y avoir des suites!!! J'ai trop hâte!!!


Pénélope est de retour à notre époque : la suite de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous !
Ne retournez jamais chez une fille du passé
... parce que vous pourriez tomber folle amoureuse d'un garçon du Moyen Âge.
... parce que vous n'êtes pas la seule voyageuse du futur, et là, préparez-vous à un choc.
... parce que vous êtes nulle en histoire, et qu'une petite erreur de date peut mettre en danger l'humanité.

 
Note:
4/5






Mon avis:
  Lorsque je tarde trop à lire une suite, je dois reconnaître que bien souvent, je suis perdue. Et en plus, en général, les seconds volumes me déçoivent.
  Et bien non seulement, j'ai tout de suite repris le fil, mais en plus ce tome 2 est vraiment bien. 
   Cette fois, nous sommes du point de vue de Pénélope. Revenant pour rendre visite à son amie Andréa, elle va se retrouver coincée à nouveau, comme si son subconscient lui disait qu'en fait, c'est ce Moyen Age qu'elle veut! Alors certes, le papa d'André a quelques difficultés a accepter ses explications, mais bon gré mal gré, il va permettre à la jeune fille de rester. Et peu à peu, Pénélope va découvrir que tout ce qu'elle a appris dans sa société à propos des hommes n'est pas forcément la vérité. 
  Terriblement perturbée par tout ce qu'elle voit, grisée par les nouveaux sentiments qu'elle développe contre toute attente, Pénélope traverse des moments difficiles. Et sa colère (légitime!) et sa frénésie de consommation rappelle beaucoup "les crises d’adolescence"! D'ailleurs, sa manière de draguer m'a vraiment fait mourir de rire! La scène est géniale!
  Andréa, que l'on voit au second plan cette fois ci reste toujours aussi attachante. La tête sur les épaules, elle fait preuve d'une grande lucidité quant aux défauts de sa société. De plus elle a clairement un grand coeur. Elle n'hésite pas à aider le nouveau personnage qui apparaît dans son lycée alors qu'il semble si inquiétant! 
  Et quel plaisir de retrouver le papa et les frères de la jeune fille! Même si ils ne sont pas énormément développés, j'aime énormément la manière dont ils font face lorsque le passé frappe à nouveau à leur porte!
  Enfin, gros point fort de cet épisode, je n'ai pas eu de sentiment de longueurs comme dans le premier. J'ai trouvé le rythme bien plus fluide et j'ai adoré en découvrir un peu plus sur ce futur que Pénélope commence à refuser. En même temps, cela reste très frustrant puisque que l'auteure ne nous donne que des détails. Tant que nous n'y sommes pas, il est difficile de s'en imprégner! Alors vivement la suite qui de toute évidence se passe là-bas! Parce qu'avec cette fin, elle a intérêt à nous faire voyager dans le temps! Il faut absolument qu'on en sache plus après tout ce que les filles ont fait dans le présent!
  Et petit point supplémentaire: certes la couverture du 1 ne m'avait pas forcément plu, mais en voyant celle des tomes suivants, j'avoue que les 3 ensembles, elles sont pleines de pep's et vraiment attirantes!




  Ne dites jamais jamais ... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu. ... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine. ... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes!




Note:
4/5







Mon avis:
 Enfin, nous découvrons le monde de Pénélope! Je l'attendais avec grande impatience et je n'ai pas été déçue!
  Cet univers futuriste est super bien présenté et je dois avouer que j'y adhèrerai sur de nombreux points!
   Le rapport de ces femmes avec la planète, les animaux est magnifique. Elles ont réussi l'exploit, malgré ce que notre temps leur a laissé, de tirer parti des ressources qui leur restaient, le tout avec grande délicatesse. Le fait que les femmes soient aussi seules, leur permettant de se baigner nues sans craindre les regards des hommes est quelque chose qui me laisse rêveuse. 
  Cependant, tout n'est pas parfait dans ce futur et en effet, le groupe d'amis ne va pas tarder à le découvrir.
   L'auteure nous laisse tout doucement nous acclimater à ce mode de vie et c'est très appréciable. Peu à peu le rythme s'accélère et les évènements qui vont bouleverser le monde sont vraiment bien emmenés. 
    Nous alternons les points de vue de Pénélope et Andréa et c'est vraiment bien écrit mais je regrette que Pierrick n'ait que quelques courts paragraphes et Antarès rien du tout. J'aurais aimé en savoir plus sur eux. Cependant, j'ai tout de même pu m'attacher à eux, et puis cela reste une histoire "de femmes". En tout cas, ce sont deux garçons adorables, droits dans leurs bottes, prêt à de grands sacrifices pour ceux qu'ils aiment. 
  Pour ce qui est de la fin, elle m'a beaucoup émue. Après de grands bouleversements, le temps des décisions est arrivé pour Pénélope, Andréa, Pierrick et Antarès. Et j'ai beaucoup admiré leur cheminement à tous les quatre. Pour des personnes si jeunes, un tel choix est encore plus difficile à faire, et pourtant...
  Je sais que c'est la fin de la trilogie, mais j'aimerai beaucoup avoir une suite. Il y a tellement de possibilité qui arrivent dans les dernières lignes...


Bilan de la saga: Bravo à Nathalie Stragier pour cette trilogie fascinante. Elle nous pousse dans nos retranchements et nous pousse à réfléchir à notre société de consommation, à notre manière de traiter la planète et surtout à la place des femmes. Sans jugement, elle tape pourtant là ou ça fait mal, le tout dans une histoire géniale et avec des personnages supers bien travaillés et attachants.
Réactions :

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je ne regrette pas de ne pas m'être arrêtée à la première impression que j'ai ressentie au début du livre. Et je viens de découvrir qu'il va y avoir 2 suites. De quoi trouver réponses à toutes mes questions ^^

      Supprimer
  2. Et bien, j'étais tentée par le premier tome et j'ignorait qu'il y avait d'autres tomes. Je me les ajoute dans ma wishlist

    RépondreSupprimer
  3. C'est une série qui me fait extrêmement envie !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis ravie de voir que tu as apprécié cette saga autant que moi :)

    RépondreSupprimer
  5. J'en ai beaucoup entendu parler et tu me tentes encore plus !

    RépondreSupprimer