lundi 29 février 2016

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? #8

  J'adore le rendez-vous hebdomadaire "C'est lundi, que lisez-vous?" Mais comme parfois, d'une semaine à l'autre, je lis encore le même livre, il est difficile pour moi de faire ce post toutes les semaines. Alors j'ai décidé de le mensualiser!


C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? 

Couverture de Stage Dive, tome 4 : Slow Couverture de Les Ailes d'Alexanne, Tome 3 : Le Faucheur
Couverture de Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix Couverture de Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
  Couverture de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous Couverture de L'Elfe du grand nord 
Couverture de La maison sur la colline Couverture de Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 4 : Sans Coeur
 Couverture de Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 5 : Sans Âge Couverture de A un étage de toi  
   
    
  

Et le mois prochain, que lirez-vous?

En lecture commune avec Taveera
Couverture de Phobos, Tome 1 : Les Éphémères  

Pour le marathon Harry Potter
Couverture de Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort
   


Et si j'ai le temps
Couverture de Red Queen, tome 2 : Glass Sword Couverture de La Passe-Miroir, Livre 1 : Les fiancés de l'hiver Couverture de Liaisons périlleuses au Costa Rica - L'intégrale

 



    
    
 

lundi 22 février 2016

Mon Neuvième tag: dragon loyalty award

http://leschroniquesdelafraise.fr/wp-content/uploads/2016/02/Tag-dragon-loyalty-award-chroniques-de-la-fraise.jpg 
Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait de tag! Cette fois, c'est Les Chroniques de la Fraise qui me nomine pour le Dragon Loyalty Award (je lui ai même piqué son image pour l'occase!) 

Qu'est-ce qu'il faut faire?
  • Mettre sur son blog le tag
  • Mettre un lien vers la ou les personnes qui vous a nominée
  • Choisir 6 blogs qui méritent l’award, en mettant leur lien et le plus important les prévenir ! 
  • Partager 7 choses intéressantes sur soi.    

Donc 7 choses intéressantes sur moi:

1) Mon congé parental se termine cette année, je vais donc devoir ralentir la lecture :(
2) Je tente de perdre un sale tic: lire les dernières pages de chaque livre que je commence!
3) J'ai mis au défi mon chéri de m'aider à atteindre les 300 marque-pages d'ici la fin de l'année et il l'a relevé!
4) Je suis devenue totalement accro à  4 booktubeurs alors qu'avant je détestais ça, trouvant que ça manquait de naturel.
5) J'adore regarder ma bibliothèque et la réorganiser. D'ailleurs, il va falloir que je le fasse, ça ne me va plus là...et tant qu'à faire je vais aussi faire celle de ma fille!
6) Je suis hyper émotive: je pleure très facilement devant la tv, une émission et surtout en lisant.
7) Avant de commencer un livre, je choisi soigneusement un marque-pages.


Je nomine à mon tour:

1- Au fil des Pages
2- Le carnet d'une liseuse
3- Assise sur mon bout de canapé
4- Les chroniques de Johanne
5- Les lectures d'Alexiane
6- TomaBook
7- La Biblio de Sophie

samedi 20 février 2016

Vos lecture #94: Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie Stragier

Couverture de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous 
  Andrea est une lycéenne sans histoire, préparant son voyage d’été avec son meilleur ami quand tout bascule. Elle rencontre en effet Pénélope, une fille totalement paniquée, persuadée de venir du futur et pour qui l’année 2019 est celle de la fin du Moyen âge, une époque barbare et dangereuse. Et lorsque Andrea la ramène chez elle, c’est véritablement le début des ennuis…

Note:
3.5/5







Mon avis: 
  Cette drôle d'histoire se passe dans un futur très proche: 2019. C'est déjà la première originalité. Tout de suite nous rencontrons une jeune ado, Andréa qui vit avec son père et ses frères depuis que sa maman a disparue sans laisser de trace. Cette famille m'a immédiatement plu et la relation de la jeune fille avec ses trois hommes souvent trop protecteurs est intéressante. 
  Puis arrive Pénélope. Cette fille du futur a une idée très claire de ce que doit être le monde. Et le nôtre est pour elle totalement archaïque. C'est là que la réflexion du lecteur entre en jeu.  
  Pénélope nous parle de son époque "idyllique" dans laquelle on ne mange pas de viande, la pollution est presque inexistante et les femmes sont totalement libres et maîtresses de leur corps. Elle est particulièrement choquée par le comportement général des garçons envers les filles et met en exergue le sexisme du quotidien. Le petit, le vicieux car tellement discret que parfois on ne le voit plus. 
  Au début, j'avoue que je n'étais pas très à l'aise. J'avais l'impression que l'auteure me faisait la morale et voulait m'imposer son monde idéal. Mais au fil de leurs aventures pour tenter d'intégrer Pénélope à la société jusqu'à ce qu'elle puisse partir, Andréa parvient à découvrir que dans ce futur qui se dit parfait, est en fait plutôt effrayant.   
  Parce que justement ces femmes du futur sont devenues aussi extrémistes que le pire des machos qu'elles méprisent. Elles ont créées une civilisation misandre totalitaire. Pénélope qui a vécu ainsi toute sa vie ne voit pas où est le problème et Andréa va être bien en peine pour lui faire comprendre que le comportement des hommes du présent ne méritent pas un tel châtiment. En fait, si je peux reprocher à l'auteure d'avoir un peu "bâclé" la fin, dans le sens où tout se résout en quelques pages en laissant une multitudes de questions en suspend, il est clair qu'elle incite à se poser des questions. 
  En fait ce livre est comme un avertissement. Soumettre ou les hommes ou les femmes ne ferait que raviver la haine et provoquer des conflits inutiles. Et tout ce que l'on fait que ce soit en bien ou en mal aura forcément des conséquences à plus ou moins long terme. Si un monde mixte et égalitaire existait, cela éviterait de partir dans des dérives terribles dans le futur. 
  Bref, un livre surprenant auquel je ne m'attendait vraiment pas et qui pousse vraiment à réfléchir à notre société. Par contre, pour le coup la couverture n'est pas top. Elle n'est vraiment pas représentative de l'histoire.

EDITO: Je viens de voir qu'il va y avoir des suites!!! J'ai trop hâte!!!


Pénélope est de retour à notre époque : la suite de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous !
Ne retournez jamais chez une fille du passé
... parce que vous pourriez tomber folle amoureuse d'un garçon du Moyen Âge.
... parce que vous n'êtes pas la seule voyageuse du futur, et là, préparez-vous à un choc.
... parce que vous êtes nulle en histoire, et qu'une petite erreur de date peut mettre en danger l'humanité.

 
Note:
4/5






Mon avis:
  Lorsque je tarde trop à lire une suite, je dois reconnaître que bien souvent, je suis perdue. Et en plus, en général, les seconds volumes me déçoivent.
  Et bien non seulement, j'ai tout de suite repris le fil, mais en plus ce tome 2 est vraiment bien. 
   Cette fois, nous sommes du point de vue de Pénélope. Revenant pour rendre visite à son amie Andréa, elle va se retrouver coincée à nouveau, comme si son subconscient lui disait qu'en fait, c'est ce Moyen Age qu'elle veut! Alors certes, le papa d'André a quelques difficultés a accepter ses explications, mais bon gré mal gré, il va permettre à la jeune fille de rester. Et peu à peu, Pénélope va découvrir que tout ce qu'elle a appris dans sa société à propos des hommes n'est pas forcément la vérité. 
  Terriblement perturbée par tout ce qu'elle voit, grisée par les nouveaux sentiments qu'elle développe contre toute attente, Pénélope traverse des moments difficiles. Et sa colère (légitime!) et sa frénésie de consommation rappelle beaucoup "les crises d’adolescence"! D'ailleurs, sa manière de draguer m'a vraiment fait mourir de rire! La scène est géniale!
  Andréa, que l'on voit au second plan cette fois ci reste toujours aussi attachante. La tête sur les épaules, elle fait preuve d'une grande lucidité quant aux défauts de sa société. De plus elle a clairement un grand coeur. Elle n'hésite pas à aider le nouveau personnage qui apparaît dans son lycée alors qu'il semble si inquiétant! 
  Et quel plaisir de retrouver le papa et les frères de la jeune fille! Même si ils ne sont pas énormément développés, j'aime énormément la manière dont ils font face lorsque le passé frappe à nouveau à leur porte!
  Enfin, gros point fort de cet épisode, je n'ai pas eu de sentiment de longueurs comme dans le premier. J'ai trouvé le rythme bien plus fluide et j'ai adoré en découvrir un peu plus sur ce futur que Pénélope commence à refuser. En même temps, cela reste très frustrant puisque que l'auteure ne nous donne que des détails. Tant que nous n'y sommes pas, il est difficile de s'en imprégner! Alors vivement la suite qui de toute évidence se passe là-bas! Parce qu'avec cette fin, elle a intérêt à nous faire voyager dans le temps! Il faut absolument qu'on en sache plus après tout ce que les filles ont fait dans le présent!
  Et petit point supplémentaire: certes la couverture du 1 ne m'avait pas forcément plu, mais en voyant celle des tomes suivants, j'avoue que les 3 ensembles, elles sont pleines de pep's et vraiment attirantes!




  Ne dites jamais jamais ... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu. ... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine. ... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes!




Note:
4/5







Mon avis:
 Enfin, nous découvrons le monde de Pénélope! Je l'attendais avec grande impatience et je n'ai pas été déçue!
  Cet univers futuriste est super bien présenté et je dois avouer que j'y adhèrerai sur de nombreux points!
   Le rapport de ces femmes avec la planète, les animaux est magnifique. Elles ont réussi l'exploit, malgré ce que notre temps leur a laissé, de tirer parti des ressources qui leur restaient, le tout avec grande délicatesse. Le fait que les femmes soient aussi seules, leur permettant de se baigner nues sans craindre les regards des hommes est quelque chose qui me laisse rêveuse. 
  Cependant, tout n'est pas parfait dans ce futur et en effet, le groupe d'amis ne va pas tarder à le découvrir.
   L'auteure nous laisse tout doucement nous acclimater à ce mode de vie et c'est très appréciable. Peu à peu le rythme s'accélère et les évènements qui vont bouleverser le monde sont vraiment bien emmenés. 
    Nous alternons les points de vue de Pénélope et Andréa et c'est vraiment bien écrit mais je regrette que Pierrick n'ait que quelques courts paragraphes et Antarès rien du tout. J'aurais aimé en savoir plus sur eux. Cependant, j'ai tout de même pu m'attacher à eux, et puis cela reste une histoire "de femmes". En tout cas, ce sont deux garçons adorables, droits dans leurs bottes, prêt à de grands sacrifices pour ceux qu'ils aiment. 
  Pour ce qui est de la fin, elle m'a beaucoup émue. Après de grands bouleversements, le temps des décisions est arrivé pour Pénélope, Andréa, Pierrick et Antarès. Et j'ai beaucoup admiré leur cheminement à tous les quatre. Pour des personnes si jeunes, un tel choix est encore plus difficile à faire, et pourtant...
  Je sais que c'est la fin de la trilogie, mais j'aimerai beaucoup avoir une suite. Il y a tellement de possibilité qui arrivent dans les dernières lignes...


Bilan de la saga: Bravo à Nathalie Stragier pour cette trilogie fascinante. Elle nous pousse dans nos retranchements et nous pousse à réfléchir à notre société de consommation, à notre manière de traiter la planète et surtout à la place des femmes. Sans jugement, elle tape pourtant là ou ça fait mal, le tout dans une histoire géniale et avec des personnages supers bien travaillés et attachants.

mercredi 17 février 2016

Vos lectures #93: A un étage de toi de Cléo Buchheim

 Couverture de A un étage de toi 
  Il est 21 heures, les bureaux sont déserts et pourtant Valentine est toujours là. C’est ce dévouement sans limite qui lui a permis d’être nommée à la tête de l’un des plus grands magazines de mode du pays. Mais ce soir, elle se sent bien seule. Seule et affamée. Des nouilles sautées, elle va se commander des nouilles sautées ; et tant pis pour son régime à 800 calories ! Mais lorsque le livreur arrive, elle tique rapidement sur sa dégaine : sourire charmeur (intéressant), barbe naissante (sexy...), chemise bleu clair (un peu d’élégance !), jean brut et... chaussettes ? Ce n’est visiblement pas le livreur. Mais elle a très envie de l’inviter à rester... 

Mon avis: Dans ce genre de courte nouvelle, il est difficile de trouver des personnages très développés. Ici, ils sont tous les deux obsédés par leur travail (avec quelques troubles alimentaires en plus pour Valentine) et surtout à un tournant décisif de leur carrière. Il se dégage de leur rencontre improbable beaucoup de douceur et de tendresse. Évidemment, la fin est convenue et leur revirement sur un coup de tête peut-être précipité et pas vraiment crédible. Mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une nouvelle et surtout d'une romance que l'on souhaite voir se terminer sur un happy end! Alors pour cinquante pages, je trouve cette histoire mignonne et j'ai même pu apprécier la plume de l'auteur que je trouve très délicate.


Certaines scènes sont destinées à un public majeur et averti.

mercredi 10 février 2016

Vos lectures #92: La maison sur la colline de Simone Salgas

Couverture de La maison sur la colline 
  Le siècle débute à peine. Dans les Corbières comme à Paris, on s’aime, on rit, on pleure. C’est la Belle Époque ! Puis, viennent la révolte des vignerons et la Grande Guerre qui vont laisser derrière elles des corps mutilés, des esprits traumatisés et, dans chaque famille, des blessures indélébiles.
La Maison sur la Colline raconte l’incroyable quotidien de deux familles prisonnières de leur temps. Pourtant, peu à peu, passé le chaos, les rêves repeuplent les nuits et le bonheur tente de refleurir...

Mon avis: J'ai eu un peu de mal au début avec le ton de l'auteure. Ses phrases, courtes et précises, manquaient pour moi un peu de chaleur et j'avais beaucoup de mal a trouver tous ces personnages attachants d'autant que l'ambiance est très souvent lourde et pesante. Mais peu a peu je me suis mise a aimer ces gens si différents traversant le temps, passant même d'un siècle à l'autre. Tout le long du roman, tout est mis en opposition: les paysans d'abord, bruts, rugueux, travailleurs et les citadins un peu snobs, plus riches. Ensuite le curé du village pas toujours d'accord avec le maître d'école qui prône la laïcité. Les hommes qui doivent accepter que les femmes s'émancipent tout doucement. La vie à la campagne et la vie à la ville. Nous suivons deux familles issues de ces deux univers mais qui finissent par affronter la même horreur dans les tranchées. Nous voyons évoluer les personnages au fil des épreuves de la vie, changer en comprenant les erreurs passées, ou rester dans leur chagrin. Et à chaque page, une question revient au lecteur: quel lien entre ces personnes? Qu'est-ce qui va les réunir? Et c'est vers la fin que nous comprenons que quelques soit la classe sociale, la guerre et la mort ne font pas de différence et que, contre toute attente, celui que l'on ne comprend pas parce qu'il  ne vit pas comme nous peut un jour nous tendre la main de bien des façons. Enfin, en nous faisant voyager dans le temps, Simone Salgas n'oublie pas pour autant les nombreux évènements qui ont secoués la France lors de cette époque, de la révolte vigneronne à l'assassinat de Jean Jaurès en passant par le Titanic et les début de l'aviation. Une très jolie histoire qui a quand même réussi à m'émouvoir sur les dernières pages.

samedi 6 février 2016

Vos lectures #91: L'Elfe du Grand Nord de Lucy Daniel Raby

Couverture de L'Elfe du grand nord 
  Quand on est un garçon aux oreilles pointues et qu'une fée minuscule babille sans arrêt autour de soi, on a toutes les raisons de douter d'être un humain. Nickolaï décide de savoir vraiment qu'il est vraiment. Ses alliés: huit rennes volants dans la forêt. Sa destination: le grand Nord vers Doransk,
la Cité Doré où il pense trouver le secret de sa naissance. Mais les pièges maléfiques ne sont jamais très loin dans le monde magique. Surtout quand ils sont tendus par une sorcière diabolique qui n'a qu'une obsession: attirer auprès d'elle un merveilleux garçons aux oreilles pointus.   

Mon avis: Une très jolie histoire, pour un jeune public. Nickolaï est un adorable petit garçon, très attachant, prêt a tout pour être aimé malgré sa différence quitte a faire confiance aux mauvaises personnes. Même si le vocabulaire est assez riche avec quelques mots un peu trop recherchés pour les enfants, la lecture reste facile et tous les personnages très mignons. Il est clair qu'en tant qu'adulte, on connaît rapidement la fin de l'histoire mais un lecteur plus jeune y trouvera son compte de mystères et d'aventures dans cette légende originale qui utilise tous les thèmes préférés des enfants!

mardi 2 février 2016

Les Pirates fêtent la St Valentin

  Et voilà! Premier challenge de l'année des Pirates pour célébrer la St Valentin <3 a="" c="" couvrir="" d="" est="" href="http://alabordagedelaculture.com/2016/01/31/challenge-des-pirates-special-saint-valentin/" le="" nbsp="" our="" par="">ici
!
N'hésitez pas à venir participer!

J'ai donc choisi la formule T, autrement dit la Totale
et je vais tenter de lire 2 romances/livres


 Les êtres spéciaux à trouver :
*un(e) meilleur(e) ami(e)
*un membre de sa famille
*un groupe d’amis (exemples : collègues, voisins, colocs, …)
*un animal

Et voici les 10 livres que je vise!
Dans ma PALM j'en avais mis 7, j'en rajoute donc3 =)

- Slow de Kylie Scott
Romance
- L'Elfe du Grand Nord de Lucy Daniel Raby
Un animal: les rennes volants
- Les Ailes d'Alexanne, tome 3 d'Anne Robillard
Un membre de sa famille: son oncle Alexei
- Harry Potter, tome 5 et 6 de J.K. Rowling
Un groupe d'amis: Ron, Hermione, les membres de l'Ordre du Phénix
- Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie Stragier
Une meilleure amie: Andréa
- La maison sur la colline de Simone Salgas
Un membre de sa famille: Son époux Paul
- A un étage de toi de Cléo Buchheim
Romance
- Le protectorat de l'Ombrelle, tome 4 et 5 de Gail Carriger
Un animal: Lord Maccon, un loup garou

lundi 1 février 2016

Mes coups de coeur de janvier #7

J'ai décidé d'instaurer un rendez-vous mensuel pour vous faire partager mes coups de cœur du mois dans plusieurs catégories! Si vous voulez participer, faites-le savoir et mettez le lien de votre article en commentaire!

Mon blog coup de cœur:

http://uneeternellereveuse.weebly.com/ 
Je l'ai découverte sur Instagram et son joli blog est presque tout neuf =)



Mon livre coup de cœur:

Couverture de Le figuier de Paul
Un livre plein de tendresse qui sent bon le sud!


Mon compte instagram coup de cœur:

@beautifuldestinations
Des photos fabuleuses pour vous faire voyager!


Ma photo coup de cœur:

Même dans la rue ma grande ne peut pas s'empêcher de lire!


La cerise sur le gâteau:

Mon amoureux m'a ramené deux livres par surprise
Slow de Kylie Scott
Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous de Nathalie Stragier