lundi 31 août 2015

C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu? #2

  J'adore le rendez-vous hebdomadaire "C'est lundi, que lisez-vous?" Mais comme parfois, d'une semaine à l'autre, je lis encore le même livre, il est difficile pour moi de faire ce post toutes les semaines. Alors j'ai décidé de le mensualiser!


C'est la fin du mois, qu'avez-vous lu?


Couverture de Vent de folie en CalifornieCouverture de La Bibliothèque des cœurs cabossés 

   Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère Couverture de Red Queen, Tome 1 

Couverture : Hell's Eight, Tome 4 : Troublante Captive Couverture de Les Anges Déchus, Tome 3 : Silence

  Couverture de Magyk, Tome 3 : La reine maudite Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 1 : Apprivoise-moi

Couverture de Aucune promesse

Et le mois prochain, que  lirez-vous?

Pour un Pick Me a Book avec Nessa
Couverture de Dora la dingue

En lecture commune avec Taveera
Couverture de Miss Alabama et ses petits secrets


Si j'ai le temps pour le plaisir!
 Hell's Eight, Tome 5 : Noces Intenses Couverture de Les Anges Déchus, Tome 4 : Finale Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive  Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture Couverture de Magyk, Tome 4 : La quête Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 4 : Vivant

dimanche 30 août 2015

Vos lectures #66 : Le dernier jardin de Lauren DeStefano (3vol.) PMAB

Mon premier Pick Me a Book avec Agnah!

J'ai pioché pour elle dans sa PAL:
Couverture de Erenn, Tome 1 : L'Éveil
(Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique d'Agnah)


Elle m'a choisi:
Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère
   Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

Mon avis:  Cette dystopie est pour moi un jolie découverte. Dès les premiers mots, nous sommes plongés dans un monde cruel et particulièrement angoissant surtout pour les femmes. Les hommes ont voulu jouer à Dieu et devenir immortel et ils ont perdu. Aujourd'hui leurs enfants meurent jeunes et les filles ne sont que des génitrices à leurs yeux. Au milieu de ce chaos malsain, nous découvrons Rhine arrachée à son frère mais qui jamais ne perd l'espoir de le retrouver. Combattive, elle affronte les horreurs avec ses soeurs-épouses. Chacun des personnages de ce premier tome a son importance et est vraiment bien travaillé. Je me suis attachée aux trois jeunes filles prisonnières dont les caractères reflètent parfaitement les conditions de leur éducation. Linden est pour moi trop insignifiant et faible pour attirer ma sympathie. Naïf, il refuse de regarder autour de lui et c'est agaçant. Quant à Vaughn, il n'y pas plus ignoble, son personnage est glaçant à souhait! Enfin, Gabriel représente la lumière au bout du tunnel. En clair, vivement la suite! 
___________________________________________________________
Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive
  Rhine et Gabriel se sont échappés du manoir, mais ils restent en danger. A l’extérieur, ils trouvent un monde encore plus inquiétant que celui qu’ils ont laissé derrière eux. Déterminés à aller à Manhattan et retrouver la frere jumeau de Rhine, Rowan, tout deux veulent toujours aller plus loin, parmi les menaces il y a celle d’être capturée à nouveaux… ou peut être pire encore. La route qu’ils ont pris sera long et périlleuse… Et dans un monde où les femmes ne vivent seulement que jusqu’à l’âge de 20 ans et les hommes que 25 ans, le temps est précieux. Dans une suite déchirante, Rhine doit décider si la liberté est le pire prix à payer maintenant qu’elle a le plus à perdre.

Mon avis: Ce deuxième tome est tellement sombre et glauque! Cet univers nauséabond dans lequel Rhine et Gabriel sont plongés donne des frissons. Pas un moment de répit pour les deux héros pour qui la liberté tellement recherchée se transforme en cauchemar. Dans ces moments difficiles, ils se serrent les coudes et les caractères s'affirment. L'auteure réussi parfaitement à tenir le lecteur dans un état d'angoisse tant elle rend l'ambiance pesante et glacée. A tour de rôle, les deux jeunes gens vont devoir montrer leurs forces pour se soutenir l'un l'autre et cela les rend d'autant plus attachants. De nouveaux personnages apparaissent. Parfois, doux et prévenants, plus souvent ignobles et d'une cruauté qui confine à la folie. Les coups durs s'enchaînent très vite pour finalement se terminer dans l'horreur absolue. On a qu'une hâte, lire la fin pour souffler un peu.

 Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture 
  Entre le compte à rebours en marche et le virus mortel qui fait des ravages, Rhine cherche désespérément des réponses. Après avoir enduré le pire avec Vaughn, Rhine trouve un allié improbable en la personne du frère de celui-ci. Un inventeur excentrique répondant au nom de Reed. Elle se réfugie alors dans sa maison délabrée, mais toutes les personnes qu'elle a laissé derrière elle refusent de rester dans le passé. Et tandis que Gabriel hante les souvenirs de Rhine, Cecily est bien décidée à se battre aux côtés de cette dernière, même si les sentiments de Linden pour les deux femmes sont toujours complètement flous.

Mon avis: Si le deuxième tome laisse une tension très forte, il faut bien reconnaître que ce dernier volume offre un peu de répit aux héros (et au lecteur) grâce à la présence de Reed. Les personnages évoluent au gré des évènements. Linden ouvre les yeux, s'affirme mais on ne sent pas chez lui cette rage de vivre présente chez ses épouses. Cécily devient une lionne pour son fils. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui a tant changé au fil des livres. A quatorze ans, elle a déjà vécu mille vies. Quant à Rhine, elle continue d'avancer coûte que coûte et doit apprendre a accepter les révélations qui émaillent l'histoire peu à peu. Son jumeau quant à lui m'a paru faible et trop influençable. Au delà de ça, j'ai trouvé l'histoire forte et douloureuse. L'auteure a su me surprendre jusqu'à cette fin douce-amère qui, bien qu'elle réponde à de nombreuses questions, en laisse d'autres en suspend.   

Bilan de la saga: J'ai adoré cette dystopie particulièrement cruelle. Même si il y a pas mal de passages sur la génétique et la médecine, cela reste très abordable et pas du tout ennuyeux. Le suspense est maintenu jusqu'au bout et la majorité des personnages sont vraiment attachants. De plus, en voyant le comportement de Rhine on ne peut se demander comment on réagirait dans de telles circonstances. Voudrait-on la liberté à tout prix quitte à vivre dans la peur en permanence comme elle ou préfèrerions-nous une vie de mensonges mais protégée de tout? 

jeudi 27 août 2015

Vos lectures #65: La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Couverture de La Bibliothèque des cœurs cabossés
  Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis: Lorsque Sara arrive chez Amy, rien ne se passe comme prévu. Son amie est  morte mais contre toute attente ce sont les habitants de cette ville meurtrie par la crise qui l'adopter. Et pour les remercier, elle va tout faire pour partager avec eux son amour profond pour les livres, souvent contre leur gré. Peu à peu, avec beaucoup de tendresse, l'auteure nous fait entrer dans l'intimité de ces gens simples qui n'attendent plus rien de la vie. En même temps que Sara, nous allons les voir s'ouvrir grâce à la joie de vivre de cette dernière. Et grâce à eux, elle apprendre à vivre sa vie au lieu de la lire. Un véritable hymne à la littérature et à l'être humain... Un livre magnifique!

Lecture commune avec ma partenaire Taveera

mardi 25 août 2015

Le top 10 de mes livres favoris

   En lisant l'article "Le Ray's Day, ou une journée pour célébrer la lecture" du Chat du Cheshire, j'ai vu qu'elle avait parlé de ses livres favoris par genre. Alors soyons fous, j'ai sélectionné quelques livres moi aussi, pas forcément chroniqués chez moi mais je compte bien y remédier un jour!

Les Classiques:
Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell
Les Hauts de Hure-Vent, Emily Brontë 
  Deux histoires d'amour puissantes et dramatiquement belles

Les Fantastiques:
Harry Potter, J.K.Rowling
Percy Jackson, Rick Riordan
  J'ai redécouvert la littérature pour enfant avec HP et je suis tombée amoureuse de cet univers de sorciers. Quant à Percy, j'adore ce bonhomme plein d'humour et de courage qui ose affronter les Dieux!

Les Fantasy:
Les Contes des Royaumes, Sarah Pinborough
  Très différents, ces séries ne s'adressent pas au même public. La première pour adultes et clairement érotique et particulièrement surprenante! La seconde, pour jeunes lecteurs, nous offre un univers des plus original, le tout avec moult détails et une grande douceur.

Les Dystopies:
Hunger Games, Suzanne Collins
Le Dernier Jardin, Lauren deStefano
Hunger Games est le premier livre du genre que j'ai lu et j'ai tout de suite adoré cet univers brutal. Le dernier Jardin (dont la chronique viendra dans quelques jours) et pour moi le plus sombre que j'ai lu mais aussi le plus mature, le plus plausible. Le fait de découvrir que les femmes ne sont réduites qu'à être des matrices est très perturbant. De par sa violence et sa cruauté, je l'ai trouvé bien plus réaliste que tous les autres.

Les Contemporains:
Les Suprêmes, Edward Kelsey Moore
  Le premier parle du travail de deuil de toute une famille. Très délicat, sans sombrer dans le pathos, ce livre est bouleversant. Le deuxième parle d'une amitié entre quatre femmes au fil des décennies. Malgré les épreuves, les douleurs, l'amitié est toujours aussi forte.

  Et vous, quels livres vous ont marqué?


jeudi 20 août 2015

Vos lectures #64: Coeur d'homme, âme de soldat de Juliette Di Cen (6 vol.)

Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 1 : Apprivoise-moi 
  Lorsque Amélia découvre l'infidélité de son fiancé, la fuite semble être la meilleure solution. Ce serait dommage de tout gâcher en redécorant l'appartement avec les tripes de l'indélicat ! Malgré l'humiliation, le soulagement d'être libérée d'une histoire qui ne l'épanouissait pas précipite la rupture.
Dans le train qui la ramène chez elle, sa rencontre avec un collègue militaire va tout bouleverser. L'homme est beau, viril, il sent bon le sable chaud et accessoirement, se trouve au sommet de l'échelle des fantasmes de la jeune femme. Saura-t-elle saisir sa chance, ou sa peur de l'engagement va-t-elle encore tout gâcher ? 

Mon avis: Ne connaissant pas cette auteure, j'avoue que j'en attendais beaucoup. J'ai déjà lu une multitude d'histoires de ce genre et il faut avouer que ça tourne un peu en rond. Et j'ai été vraiment agréablement surprise. Déjà par le style d'écriture. La romance étant raconté du point de vue  d'Amélia, le ton est net, précis, concis. Tout à fait le genre qu'il faut à une militaire. Mais Juliette Di Cen n'hésite pas à changer de ton lorsque viennent les sentiments. L'écriture devient alors plus douce et tendre pour changer à nouveau lors des scènes de sexe en devenant alors plus piquante. Les héros sont extrêmement attachant et j'ai au l'occasion de beaucoup rire sur certains passages. En 66 pages, l'auteure m'a conquise!

 Couverture de Aucune promesse 
  L'adjudant Emma Lemaire est une professionnelle. Une de celles qu'on envie, qu'on critique, qu'on adore détester. Une reine des glaces qui vous assassine d'un simple coup d'oeil désapprobateur. Ou une miss catastrophe qui risque de mettre le feu à un régiment en allumant une simple bougie...Lassée de ce statut dans lequel elle ne se reconnait pas et d'un poste haut placé qui bride son besoin d'aventure, Emma parvient à quitter son état-major et se fait affecter dans une compagnie combattante, à l'occasion d'un court séjour en Polynésie française. Mais Tahiti et ses secrets sont-ils vraiment conformes au Paradis vendu sur les cartes postales ? 

Mon avis: Un peu plus longue que la première cette histoire est encore mieux. Si le début avant la rencontre est un peu long, il n'en reste pas moins la plume de l'auteure est toujours aussi attractive. Ses personnages sont particulièrement attachants et extrêmement drôles. J'ai adoré les pensées de Mickaël lorsqu'il est avec Emma. En plus de rendre ça hilarant, cela donne de la profondeur au héros. Dommage qu'au fil de l'histoire il y en ai de moins en moins. En tout cas, j'ai souvent éclaté de rire, je n'en demande pas plus. Quant aux scènes érotiques, il y en a juste ce qu'il faut et très bien écrite. A aucun moment je n'ai eu l'impression d'un copié-collé avec les scènes du même genre du premier tome comme dans certaines sagas que j'ai pu lire. Un excellente réussite pour moi!

Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 4 : Vivant
  Sur un coup de tête et guidée par un coup de blues, Alix décide de laisser ses inhibitions au placard pour le plus grand plaisir d'un beau militaire. Encore faut-il qu'elle assume ses actes, mais l'homme va se charger de les lui rappeler. L'adjudant Franck Lacec, meilleur ami de Markus Faranti (L'homme enragé) accepte de devenir sa cible de coeur, avec l'espoir d'avoir trouvé dans ce pétillant sergent la perle rare. Le temps qui leur est imparti avant son départ en Afghanistan suffira-t-il à créer des liens affectifs assez puissants et durables ?

Mon avis:  Une histoire pétillante et fraîche comme je les aime. Racontée à deux voix, on vit l'histoire des deux héros du point de vue de chacun d'eux à tour de rôle. Et il faut avouer que les divagations de Franck lorsqu'il est saoul sont franchement hilarantes. Quant à Alix, j'ai adoré ses gaffes et ses maladresses. Pourtant, à un moment, Juliette Di Cen nous ramène brutalement dans le contexte de sa saga, à savoir la vie militaire et donc la guerre. Là, c'est une autre personnage, Markus, qui devient le narrateur et qui nous fait vivre une situation dramatique. Heureusement, le passage est court et la légèreté reprend vite le dessus. J'ai trouvé ce roman vraiment bien construit et j'adore toujours autant la plume de l'auteure et son sens de l'humour. De plus, il est évident que chaque histoire de cette série est très différente l'une de l'autre tant au niveau de la structure qu'au niveau de la narration et des aventures en elles-mêmes. Une jolie réussite!

Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 2 : L’homme enragé 
 
  Markus faranti, adjudant-chef traumatisé par une série d'expériences professionnelles et personnelles douloureuses, ne parvient pas à se départir d'une violence incontrôlable. Le jour où dépassant les limites, il insulte une de ses jeunes collègues, il ignore que son dérapage va lui permettre de remonter la pente.

Mon avis:  Courte nouvelle d'une cinquantaine de pages, ce tome est plus un prélude au livre suivant de la saga. Nous rencontrons Markus, un soldat meurtri qui voue une haine féroce aux femmes. Impossible de ne pas s'attacher à cet homme qui a tant souffert. Bourru mais au coeur tendre, il m'a quand même fait bien rire par moment. Quant à Claire, elle est forte, aussi têtue que lui et rafraîchissante. Elle ne se laisse pas faire sauf quand ça l'arrange. De l'humour, de l'amour et toujours une trame originale. Un régal! 

 Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 5 : Apaisé 
   Depuis que l'adjudant-chef Markus Faranti a avoué ses sentiments à sa subordonnée, le sergent-chef Claire Moretti, leur relation se construit à l'envers. Plutôt que de la laisser s'installer progressivement, l'homme, terrifié à l'idée d'être de nouveau rejeté, a précipité sa jeune collègue dans un tourbillon de passion quelque peu étouffant.Lorsqu'une ombre surgie de son passé tente de détruire l'équilibre qu'ils ont fini par trouver, Markus, craignant de perdre la femme qu'il aime, décide de dissimuler l'évènement à sa compagne. Mais une erreur de jugement sera-t-elle capable de tout remettre en question ?

Mon avis: Suite du livre précédent, c'est avec joie que j'ai retrouvé Markus et Claire qui traversent quelques difficultés. Cette fois, ce sont les voix de Markus et de Claire qui parlent et de temps en temps nous retrouvons Franck qui apporte quelques éléments importants à l'histoire. Avec brio, Juliette Di Cen nous fait passer du passé au présent sans pour autant alourdir l'histoire. Et cette fois en plus, il y a une véritable garce qui tente de se mettre au milieu. C'est un petit détail que j'ai fort apprécié. Comme toujours, les personnages sont particulièrement bien travaillés même si l'histoire n'est pas longue. Nous ressentons avec eux toute la palette d'émotion des affres de l'amour et il est impossible de ne pas s'attacher à eux et de vouloir soi-même guérir cet homme si fort mais si blessé!   
 Couverture de Cœur d’homme, âme de soldat, tome 6 : Au commencement je t’ai aimé 
  Sandrine l'a aimé sans condition.
  Il a détruit leur relation sans hésitation. 
  Sandrine Kervellec n’a rien d’une héroïne flamboyante. Éternelle figurante, se définissant comme le personnage secondaire par excellence, ses complexes ont fini par influencer ses rapports avec les autres, les hommes en particulier. Affectée depuis peu dans une nouvelle unité, la jeune militaire espère tourner une page en prenant un nouveau départ. Nouvel environnement, nouveaux amis, nouvelles aventures en perspective.Son désir de vivre une histoire extraordinaire lui fait oublier toute prudence quand elle attire l’attention d’un collègue aussi froid que fascinant. Lorsque survient la rupture, violente et imprévisible, son monde s'écroule. Il paraît qu’on ne change jamais vraiment. Joffrey Campier fera-t-il mentir cet adage ? De retour en France après une affectation Outre-mer de trois ans, Joffrey s'est résigné. Comment lutter contre la passion, malgré la certitude d'avoir été trahi ? Et si l'aveuglement de cet homme arrogant était le seul responsable d'un immense gâchis ?

Mon avis: Dernier livre de la saga mais pourtant, surprise! Il s'agit d'une histoire qui se passe avant le premier tome! Encore une fois, Juliette Di Cen sait tenir en haleine. D'autant que pour une fois, son héros est au premier abord franchement antipathique! Et impossible de ne pas trouver Sandrine faible au début. Pourtant peu à peu, on fini par s'identifier aux personnages. Les tracas qu'ils traversent peuvent être les nôtres et finalement on espère qu'une chose, les voir finir ensemble! Comme toujours les histoires ne ressemblent pas. Les passages de sexes sont toujours aussi bien écrits et originaux et l'humour est explosif! Je me suis souvent surprise à éclater de rire toute seule. Bref, une saga comme je les aime avec de l'originalité, de l'amour, de l'amitié et du sexe.  

Bilan de la saga:  Juliette Di Cen a un style bien a elle et j'en suis accro! Il a été très difficile pour moi de terminer cette série et de quitter ses personnages. Le fait de les retrouver d'un livre à l'autre a créé une sorte d'addiction parce que finalement, c'est un peu comme si on les connaissait vraiment. De plus l'univers militaire est tout à fait nouveau pour moi et il est clair que l'auteur connaît son sujet. Elle arrive à rendre ce corps de métier sexy! C'est sans hésiter que je vais lire un autre livre de cette auteure!

Certaines scènes sont destinées à un public majeur et averti. 

Pour suivre Juliette Di Cen sur sa page facebook, c'est ici. Elle a aussi un site de ce côté. Pour ce qui est d'acheter ses oeuvres, c'est sur Amazon ou la Fnac!  

mercredi 19 août 2015

Vos lectures #63: Les soeurs Grimm de Michaël Buckley (6 vol.)

 Pour Daphné et Sabrina Grimm, la vie n'a pas toujours été un conte de fées. Après la mystérieuse disparition de leurs parents, les deux sœurs sont envoyées chez leur grand-mère... qu'elles croyaient morte depuis longtemps ! Et elles ne sont pas au bout de leurs surprises. L'étonnante Mamie Relda leur apprend qu'elles sont les descendantes des célèbres frères Grimm et qu'elles sont chargées d'une mission : maintenir la paix entre les humains et les créatures féeriques. A peine Daphné et Sabrina ont-elles le temps de se remettre de leurs émotions que, déjà, leur première aventure commence : un géant sorti d'on ne sait où menace la ville ! 

Mon avis: Sur un sujet qui peut sembler être du vu et revu, l'auteur nous permet de redécouvrir les personnages de contes de fées. Et les 2 héroïnes sont assez très attachantes car leur profil psychologiques n'est pas occultés. Certes, il n'est pas non plus approfondit, ça reste une lecture assez enfantine. Mais le traumatisme de l'abandon, la peur d'aimer et d'être rejeté, les affres du début de l'adolescence y sont pas mal représentés.


  Fini les vacances et les courses-poursuites avec des géants : Daphné et Sabrina Grimm doivent maintenant aller à l'école de Port-Ferries. Dès le premier jour, Daphné devient la préférée de Blanche Neige, sa maîtresse. Alors que sa sœur s'amuse comme jamais, cette rentrée est un vrai cauchemar pour Sabrina. Et quand le corps de son professeur est retrouvé suspendu dans une immense toile d'araignée, elle comprend que l'école a un sérieux problème avec ses élèves Findétemps. Les enfants des créatures de contes de fées ont-ils un rapport avec ce crime ? Les sœurs Grimm mènent l'enquête...  

Mon avis : Ce deuxième livre se déroule sur un laps de temps très court et il  n'y a pas de temps mort! Beaucoup d'action et beaucoup d'hormones en bataille: l'entrée de Sabrina dans l'adolescence ne se fait pas sans heurts d'autant qu'elle est toujours sans ses parents. Ce manque de repère se fait ressentir tout au long de l'histoire. Quant à la fin, elle est pleine de suspense!


Qui a kidnappé leurs parents ? C'est le mystère que Daphné et Sabrina Grimm veulent résoudre à tout prix. Sabrina décide donc de braver le danger et s'introduit dans l'antre de la Main Rouge, une organisation secrète. Comment une enfant pourrait-elle vaincre la plus célèbre créature des contes de fées, qui tient ses parents prisonniers ? Avec l'aide de sa petite sœur Daphné et d'un oncle surgi de nulle part, Sabrina va découvrir une arme puissante. Mais le prix à payer pour utiliser la magie n'est-il pas trop élevé ? 

Mon avis: Cet épisode était vraiment sympa. On en apprend un peu sur le passé des parents de Daphné et Sabrina. D'ailleurs elles rencontrent même un membre de leur famille. Sauf qu'il est un peu comme Sabrina: sûr de lui, têtu et il fonce dans les ennuis les yeux fermés. Du coup, tous les deux accumulent les bourdes. D'autant qu'avec la magie, il y a toujours un prix à payer. Toujours de l'humour et un peu d'émotion, bref, un régal!
 
  Le Roi des Fées a été empoisonné ! Les sœurs Grimm mènent l'enquête: à la veille de Noël, Sabrina et Daphné quadrillent les rues de New York à la recherche d'indices et de témoins. Elles y font des rencontres... incroyables ! Le Magicien d'Oz, devenu créateur de vitrines de Noël. Sindbad le Marin, qui dirige le port avec ses hommes. Les nains de Blanche-Neige qui assurent, en secret, la maintenance du métro. Et enfin un drôle de vieillard qui lit l'avenir.
Mais qui est le meurtrier? L'enquête sur la mort du Roi des Fées va orienter les deux sœurs vers une autre énigme, mille fois plus inquiétante...

Mon avis: Encore une histoire à 100à l'heure. Les ennuis s'enchaînent mais au moins, ils permettent aux petites filles de retourner à New York. Elles apprennent beaucoup de choses sur leur maman, qui n'était décidément pas une mère comme les autres. Et Sabrina, déjà en crise d'identité dans les autres volume et encore plus perdu puisqu'elle perd les dernier repères qu'elle avait. Un tome drôle, vif qui donne envie de lire la suite.

 
    Alors que Sabrina et Daphné s'entraînent à la filature en forêt, un violent orage éclate. Elles échappent alors de justesse au Grand Méchant Loup, se perdent, retrouvent leur chemin, et découvrent… qu'elles ont fait un bond de quinze ans dans le futur ! Port-Ferries s'appelle désormais Port aux Fées et la main rouge fait régner le chaos… Au coeur de cette ambiance apocalyptique, Sabrina et Daphné tombent sur le Prince Charmant qui, bizarrement, semble prêt à les aider. Voilà le trio de choc lancé à la recherche de la déboussole. Cette dernière leur permettra de retourner dans le passé où ils devront arrêter le voleur des trois objets magiques pour changer le futur et empêcher Port-Ferries de se détracter… En chemin, Daphné et Sabrina feront évidemment mille rencontres loufoques et féériques, résoudront autant d'énigmes qu'elles soulèveront de mystères et s'arrêteront, hors d'haleine, à l'orée d'une nouvelle aventure au pays des contes fêlés ! 

Mon avis: L'un de mes tomes préférés. Il y a beaucoup d'actions, comme toujours, mais cette fois, grâce à des failles temporelles, l'histoire gagne en rebondissements et nous découvrons certains personnage sous un jour nouveau. Beaucoup de tendresse et d'émotion dans ce livre qui se termine sur une scène qui laisse le lecteur en haleine. 


Couverture de Les Sœurs Grimm, tome 6 : Le procès du Grand Méchant Loup

 C'est le procès que tout le monde attendait depuis la nuit des temps ! Le Grand Méchant Loup est enfin jugé pour le meurtre de la Mère-Grand du Petit Chaperon rouge par une cour tout à fait extraordinaire. La Reine de Cœur se frotte les mains, la famille Grimm croise les doigts. Sabrina et Daphné ne savent plus où donner de la tête ! Il y a tant de choses à faire, comme... poursuivre Boucle d'Or de Venise à Paris. Va-t-elle accepter de revenir à Port-Ferris pour rompre le sortilège du sommeil des parents Grimm ? 

Mon avis: C'est avec plaisir que j'ai retrouvé les personnages de cette jolie série. Toujours attachantes, les sœurs Grimm grandissent et mûrissent peu à peu bien que leurs rapports deviennent très tendus. Daphné veut grandir et que sa sœur la traite comme une grande. Mais Sabrina vit une adolescence difficile et laisse la colère la submerger. Elle a beaucoup de mal à canaliser ses sentiments et ne se reconnait plus vraiment. A côté de ça, il y a de nombreuses révélations au sujet de Mr Canis et les évènements s'enchaînent rapidement. Un excellent tome, dynamique à souhait!

Bilan de la saga: Hélas, encore une fois, les fans français sont lésés puisque les derniers tomes ne sont pas publiés en France. Je reste très frustrée parce que cette série est vraiment sympa. J'ai même pu la partager avec ma fille de 10 ans qui l'a dévorée et adorée. Les personnages des Contes sortis de leur contexte sont très intéressants d'autant que bien souvent, ils montrent qu'il ne faut pas se fier aux apparences! 

dimanche 16 août 2015

Vos lectures #62: Red Queen de Victoria Aveyard ( 2 vol.)


 Couverture de Red Queen, Tome 1
   Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Mon avis: Dès les premières lignes, le ton est donné. L'atmosphère est pesante et lourde et le fait que tout soit écrit à la première personne ajoute un sentiment d'angoisse au lecteur. Mare est un personnage très intéressant: consciente de ses faiblesses, elle n'en a pas moins la rage au ventre et la volonté de se battre pour elle et ceux qu'elle aime. Impossible de ne pas éprouver de sympathie pour elle et son peuple qui souffrent et se battent tous les jours pour survivre. Au fil des pages, au fil des rencontres nous découvrons un monde froid et violent. Sur un laps de temps très court, l'auteur nous fait vivre une multitudes de choses. De son écriture fluide elle rend les évènements palpitants angoissants et nous n'avons pas une seconde pour souffler! Le retournement de situation de la fin est particulièrement bien construit et laisse planer un suspense insoutenable! Nous n'avons qu'une hâte: Que Mare et la Garde Écarlate reprennent la main!




Couverture de Red Queen, tome 2 : Glass Sword 
  Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre. Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours. Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.

Mon avis: Si lors du premier tome j'avais apprécié Mare, trouvé l'écriture fluide et lu rapidement le livre, il en a été tout autrement pour ce deuxième tome. De fille forte et prête a tout pour s'en sortir, ici, Mare est devenue une ado geignarde centrée sur elle-même. Au lieu d'expliquer aux sang-neuf que les apparences sont trompeuses et que lorsqu'elle était à la cours elle n'avait aucun libre arbitre, elle se tait, les laisse la détester et se renferme sur elle-même. Si dans le premier tome, l'utilisation de la première personne était judicieuse pour mieux cerner la jeune fille et l'apprécier à sa juste valeur, cette fois, ses introspections sont agaçantes et plus que répétitives. L'histoire se perd en longues descriptions parfois ennuyeuses et j'ai lu certains passages en diagonale. Heureusement, l'ambiance lourde et angoissante et toujours présente. Et si Maven apparaît peu finalement, sa présence malsaine hante chaque page de ce livre et chacun des héros. Devenu un roi particulièrement cruel, il me fait penser à Jeoffrey Brathéon dans Game Of Thrones. Cal, lui, est toujours aussi introverti et il est difficile de le cerner. Finalement, le seul qui ne change pas vraiment, c'est Kilorn et c'est appréciable. De nouveaux personnages sont apparus bien plus sympathiques que Mare. En fait, c'est environ dans les 150 dernières pages que j'ai pu rentrer dans l'histoire (même si de nombreuses répétitions demeurent: je ne compte pas le nombre de fois où le mot "os" est utilisé). Quant à la fin, je dois être honnête, elle est excessivement bien tournée et ferait presque oublier tous les défauts du reste de l'histoire. Il est clair que le lecteur ne peut rester sur cette image et que la suite sera attendue. En espérant qu'elle soit à la hauteur du premier opus!
 

lundi 3 août 2015

Vos lectures #61: Vent de folie en Californie de Jody Gehrman

Couverture de Vent de folie en Californie 
    Il y a des semaines où tout va mal. J'ai presque 30 ans et je viens de me faire plaquer pour une nymphette. Du coup, j'ai décidé de reprendre ma vie en main. Et j'ai pris quelques bonnes résolutions: Voler le van de mon ex, fourrer mon chat dedans et quitter le Texas. Rouler jusqu'en Californie, où m'attend un contrat d'un an à la fac de Santa Cruz. Assainir mes relations avec les mecs. Être une prof respectable et respectée. Bilan de l'opération : le van a explosé à 10 km du but. J'ai passé la journée (et la nuit) avec un adorable motard. Et je me suis pointée en retard à mon premier cours. Conclusion: je renonce aux résolutions 3 et 4. Et j'attends la semaine prochaine avec impatience... 

Mon avis: Au départ, j'ai pris cette chick-lit comme un énième livre du même genre. L'héroïne Claudia, est immédiatement marrante, maladroite et se met dans des situations inextricables. Vive, enjouée, parfois au font du trou, trop jalouse, elle reste néanmoins fort sympathique. Ce qui change des autres chick-lit que j'ai pu lire, c'est surtout la plume de l'auteure. Elle manie les sentiments du lecteur avec une grande dextérité. Elle sait être drôle et légère lorsque la situation s'y prête. Mais lorsqu'elle parle de ses personnages, lorsqu'elle met leur âme à nu, Jody Gerhman devient douce, tendre, poétique même. Le lecteur  ne peut rester insensible face à la douleur des héros. Et au-delà d'une banale histoire d'amour, elle nous offre une analyse profonde des sentiments de Claudia qui a grandie dans une famille dysfonctionnelle avec de lourds secrets. Une comédie douce-amère avec des personnages fouillés et terriblement attachants. Une excellente surprise!

Ce livre clôture mon Challenge de l'été des Pirates.

dimanche 2 août 2015

Pick Me a Book #1

 

  Ce mois-ci je découvre le principe du Pick Me a Book. Il s'agit de piocher dans la PAL de sa partenaire et celle-ci fait pareil dans la vôtre.

  Et c'est avec joie que j'ai accepter de jouer le jeu avec Nessa du blog Book'n'love et Agnah, qui vous fait découvrir son monde ici, . Nessa a même créé un superbe logo pour l'occasion!

Voilà donc ce que j'ai choisi pour elle:

couv51349398   Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue les morts. Armé d'un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantôme. Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite "Anna vêtue de sang" . Encore vêtue de la robe qu'elle portait le soir de sa mort, l'esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s'aventurer de sa demeure : on n'en sort pas vivant. Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu'il ne le pensait. Pourtant, elle a choisi de l'épargner... Pourquoi ? Qu'est-ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu'est-ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer - ou de lui parler à nouveau ? 

Et dans ma PAL elle a déniché ça: 

Couverture de Red Queen, Tome 1  Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple. 

Et pour Agnah j'ai choisi: 

Couverture de Erenn, Tome 1 : L'Éveil  Désenchantée et peu confiante en l’être humain, Charline se réfugie dans les livres et la musique. Échapper à une existence sans saveur, tel est le but à atteindre. Quand elle rencontre Adrian, machiavélique, énigmatique et séduisant, c’est tout son univers qui bascule. Qui est-il ? Osera-t-elle braver ses principes pour percer les mystères qui l’entourent ? C’est en Irlande, qu’elle le rejoindra.
L’Île d’Émeraude, terre de légendes et de magie…




  

   Pour moi, elle a sélectionné: 

Couverture de Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère  Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce. Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

samedi 1 août 2015

Mes coups de coeur de Juillet #1

J'ai décidé d'instaurer un rendez-vous mensuel pour vous faire partager mes coups de cœur du mois dans plusieurs catégories! Si vous voulez participer, faites-le savoir et mettez le lien de votre article en commentaire!

Mon blog coup de cœur:

http://alabordagedelaculture.com/ 
Les Pirates de ce blog vous font partager leurs lectures, leurs envies et leurs aventures! Alors pas d'hésitation, et à l'abordage!


Mon livre coup de cœur:

Couverture de Magyk, Tome 1 
Un livre pour qui peut être lu par les enfants à partir de 11 ans. Les héros sont attachants et l'écriture est très simple. (Cliquez sur l'image pour lire la chronique)



Mon compte instagram coup de cœur:
De superbes photos qui invitent au voyage et qui font vraiment rêver!     


Ma photo coup de cœur:

Et oui! Ma première vraie bannière pour le blog faite par ma petite sœur de cœur! Merci A(lbus).

La cerise sur le gâteau:

Sur un coup de tête, j'ai mis une annonce sur une page de blogueurs littéraires pour avoir des blogs partenaires. Et BIM!!! Moins d'une heure après j'en avais 3!

Alors merci à Claire, Taveera et Vanessa 

 Agnah's World
Assise sur mon bout de canapé   

https://booknlove.wordpress.com/