mardi 14 avril 2015

Vos lectures #52: Beautiful Disaster de Jamie McGuire (4 vol.)

Couverture de Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster 
  Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…
   Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?

Mon avis:  En lisant certains commentaires, j'avais des doutes concernant ce livre. Cependant, je ne regrette pas de l'avoir lu. Bien que l'écriture soit simple et parfois répétitive niveau vocabulaire, les personnages n'en sont pas moins attachants. Blessés, ils n'imaginent pas trouver l'amour à la fac. Abby le refuse de toutes ses forces et il faut bien reconnaître que cela la rend parfois franchement agaçante. Mais en dehors de ça, j'ai beaucoup aimé le personnage torturé de Travis. Il affronte ses démons pour Abby et c'est tout à fait honorable même si son comportement est assez extrême. Les deux autres personnages qui gravitent autour des héros sont intéressant dans le sens où ils sont fidèles en amitié au-delà du raisonnable, prêt à tout pour Abby et Travis, au point où l'on peut se poser la question: à quoi renoncerions-nous par amitié? Enfin j'ai bien apprécié plonger dans les dessous d'une université américaine par le biais de "l'activité parallèle" de Travis et découvrir l'univers du poker grâce à Abby. J'ai trouvé ça original et cela donne du poids à l'histoire. Alors même si ce n'est pas la romance de l'année, je n'ai vraiment pas été déçue parce que finalement l'auteure est parvenue à me faire apprécier ses protagonistes mais aussi tout ceux qui apparaissent autour d'eux. Une bonne surprise donc.

Couverture de Beautiful, Tome 2 : Walking Disaster 

  Travis Maddox a appris deux choses de sa mère avant que celle-ci ne meure : Aimer ardemment. Se battre encore plus fort. La vie de Travis est remplie de coups d'un soir, de combats hasardeux et de violence. Mais alors qu'il se croyait invincible, Abby Abernathy réussira à le mettre à genoux.
   Une histoire a toujours deux faces. Dans Beautiful Disaster, Abby a eu sa voix. Désormais, il est temps de la découvrir à travers les yeux de Travis. 

Mon avis: Toute l'histoire de Beautiful Disaster mais du point de vue de Travis. C'est tout aussi intéressant et cela nous permet de mieux cerner son caractère torturé et son amour fusionnel pour Abby. La cerise sur le gâteau, c'est qu'ici l'histoire se prolonge sur plusieurs années après leur mariage. Du coup nous les découvrons dans leur vie d'adultes responsables. Enfin, il y a des conclusions que j'étais loin d'envisager à ma plus grande surprise. Bref, même l'histoire peut parfois paraître répétitive, j'ai trouvé ça très sympa à lire. 

 Couverture de Beautiful, Tome 2,6 : Mme Maddox 
  Pour les curieuses et les empressées, Jamie McGuire, l'auteure de Beautiful Disaster, a concocté une nouvelle inédite. Vous voici officiellement conviées à la première Saint-Valentin d'Abby et Travis ! N'oubliez pas votre carton d'invitation...
   Fêter la Saint-Valentin ? Abby et Travis ne sont pas contre… mais pas de n’importe quelle manière. Exit les soirées Sigma Tau, ils ont désormais d’autres projets… Un an après leurs retrouvailles, embarquez pour une folle virée avec les héros de Beautiful Disaster !

Mon avis: Une nouvelle très courte pour montrer la nouvelle vie des jeunes mariés Abby et Travis. Honnêtement, je pense que cela aurait tout aussi bien pu être l'épilogue de Beautiful Disaster parce que cela n'apporte pas grand chose même si cela reste mignon. 

 Couverture de Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding 
  Pourquoi Abby a-t-elle souhaité épouser Travis après l’accident du bâtiment Keaton ? Quels secrets ont-ils partagé avant la cérémonie ? Où leurs noces se sont-elles déroulées ? Quelqu’un avait-il connaissance de leur projet ? Ce qui s’est passé à Vegas… ne reste plus à Vegas ! Abby et Travis dissipent enfin les zones d’ombre planant autour de ce jour (et de cette nuit) exceptionnel, et nous en disent même un peu plus…
   La récompense d’une longue attente qui en valait la peine. Êtes-vous prêtes à fuguer avec Travis Maddox ?

Mon avis: Encore une fois, l'auteur aurait pu éviter cet épisode en l'incluant dans le premier tome. Beaucoup de longueur, des informations parfois posée là comme ça, bref je n'ai pas accroché. De plus, si j'ai aimé le côté fusionnel de Travis dans les précédents volumes, là il m'a franchement agacé: lors du tatouage d'Abby, il est bouleversé par sa souffrance comme si elle se faisait opérer à cœur ouvert sans anesthésie. Ce n'est qu'un tatouage! Son comportement était vraiment incohérent avec la scène! Heureusement, j'ai trouvé la cérémonie de mariage à la fin très émouvante notamment pour la relation d'Abby avec les parents d'America. 

Bilan de la saga: J'ai adoré le premier tome. Vraiment, je me suis énormément attaché à tous les personnages. Mais les tomes suivant n'avaient pas lieu d'être. L'épilogue de Walking Disaster aurait pu très bien être placé à la fin de Beautiful Disaster et le mariage aussi. Je n'ai pas accroché pour les autres livres. Dommage...

mardi 7 avril 2015

Vos lectures #51 : Les Hauts de Hurle-Vent d'Emily Brontë

Couverture de Les Hauts de Hurle-Vent 
    Adopté par la famille Earnshaw, Heathcliff est élevé dans le domaine de Wuthering Heights. À la mort de son père, il est réduit au rôle de domestique. Seule la jeune Cathy Earnshaw lui permet de supporter les mauvais traitements et les insultes. Devenus inséparables, ils éprouvent bientôt l’un pour l’autre une passion dévorante. Mais leurs différences sociales condamnent leur relation. Malgré son amour, Cathy ne peut imaginer une union avec un homme sans rang ni éducation. Heathcliff en gardera à jamais une blessure profonde. De celles qui inspirent un sentiment de vengeance.

Mon avis: Seul roman d'Emily Brontë, ce livre prend toutes les histoires d'amour à contre-pied. Nous rencontrons ici le locataire d'une belle demeure qui demande à sa femme de chambre Nelly de lui raconter l'histoire de son propriétaire. Cette femme sera le fil conducteur de tout le récit et relira tous les personnages ensemble. Heathcliff et Catherine s'aiment mais, à cause de leur éducation, de nos-dits, ils se perdent. Mais au lieu de vivre leur amour perdu de façon discrète, ils sombrent plutôt dans la folie la plus totale, détruisant autour d'eux une autre famille bien innocente. Au fil de mots, nous voyons le coeur Heathcliff être dévoré par la rage et la haine envers ceux qu'il estime coupable de la perte de son amour. Prêt à tout pour se venger, il ira jusqu'à fomenter un plan cruel pour punir même leurs descendants et s'approprier toutes leurs richesses. Indifférents aux sorts de ces enfants, il traitera son fils de la pire des manières. Malgré tout au milieu de toute cette brume angoissante, l'auteur nous laisse voir un peu de soleil et d'espoir et nous montre une autre forme d'amour qui émerge peu à peu. Un amour plus paisible comme pour faire disparaître cette malédiction qui maudit cette famille meurtrie. Tous les personnages présentés dans ce roman ne sont pas parfaits. Parfois faibles et soumis, ils sont particulièrement agaçants. Cependant, Emily Brontë a su rendre les autres attachants en leur conférent une force inouï pour affronter leur destin, par exemple en présentant une femme soumise de part la loi mais non dans son cœur et dans ses actes. Bref, une histoire forte, puissante dans laquelle les émotions sont à fleur de peau, avec des héros profonds et terriblement humains, le tout écrit dans un magnifique style victorien. 

  J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune ayant pour thème "une livre écrit avant 1900". Vous trouverez donc l'avis de Issa sur son blog et celui de Lulu dans son boudoir très bientôt!

lundi 6 avril 2015

Vos lectures #50: Contes en Farandole de Kathryn Jackson

 Couverture de Contes en farandole 
  Voici l'histoire de Koa Koala qui vit au zoo de Sydney. Ayant envie de voyager, il décider un jour de partir faire le tour du monde en montgolfière. Prenant quelques réserves d'eucalyptus il fait ses adieux à ses amis du zoo et part découvrir le monde et d'autres cultures. Au fil de ses découvertes il n'oubliera pas d'envoyer de ses nouvelles à ses compagnons qui l'attendent en Australie. 

Mon avis: Ce livre m'a transportée toute mon enfance. Il m'a été donné par mon grand-père quand j'avais 6 ou 7 ans. D'une grande douceur, parfois un peu mélancolique, souvent drôle, il nous permet de parcourir le monde avec ce beau petit koala. Il nous fait découvrir d'autres pays, d'autres cultures, d'autres enfants. Émaillé de courtes histoires, de légendes, de petites poésies et parfois de règles de jeux venant de pays différents, ce livre ce lit avec beaucoup de plaisir d'autant que les dessins sont vraiment très jolis. A partager avec ses enfants sans modération!