samedi 24 janvier 2015

Votre chanson du moment #7

Il y a des chansons qui sont comme ça.


 Elles vous font plus vibrer que d'autres.






 Elles vous donnent des papillons dans le ventre, elles vous font sourire, elles vous donnent envie de danser, de chanter (faux et en yaourt).



Parfois tout ça en même temps.

Hozier -Take me to Church
 Et vous, vous écoutez quoi? 

vendredi 23 janvier 2015

Vos lectures #44: Les Enfants de l'Hyphale d'or d'Hélène Louise (4 vol.)



Couverture de Les Enfants de l'Hyphale d'Or (préquelle)
  Un beau jour d'été, au cœur des Montagnes Infranchissables, la petite Éliphéra, tout juste deux ans, fait une rencontre extraordinaire...  

Mon avis: C'est avec bonheur que j'ai lu cette jolie nouvelle qui retrace la rencontre entre Eli et Pouna. Dans ce lieu idyllique qui ajoute une certaine plénitude à ce merveilleux moment, la petite fille est toute attendrissante et on a juste envie de prendre Pouna dans nos bras pour câliner cette "peluche" toute douce et chaude. De plus, cela nous permet de retrouver Bélir, toujours auréolé de mystère qui voit son ancienne vie le rattraper. Peu d'informations dans cette courte histoire, certes, mais une atmosphère pleine de tendresse avec un brin de suspense qui met doucement en place les futures aventures de la petite fille et de son malicieux Blizor doré. 

Vous pouvez trouver cette nouvelle gratuite ici

Couverture de Les Enfants de l'Hyphale d'or, tome 1 : Louglediya, le royaume des deux couronnes
  “Louglediya, le Royaume des deux Couronnes”, nous révèle l’étonnante destinée d’Éliphéra et de Maloun, deux jeunes gens aux origines modestes, et qui seraient tout à fait ordinaires s’ils n’avaient été Élus, l'un comme l'autre, par une créature fantastique.
Éliphéra et Maloun, visités dans leurs rêves par le Sage de la Destinée, sont sommés par ce dernier de se rendre en la ville d'Imézir. Nul ne résiste jamais aux injonctions de cette étrange figure onirique, aussi les jeunes gens obtempèrent-ils, quittant leurs villages respectifs pour se lancer sur les routes du Royaume.
Pendant ces mois aventureux, Pouna, blizor doré loquace et sans complexe, une créature à huit pattes d’une redoutable agilité (du moins pendant ses périodes d'éveil, finalement plutôt rares !) escortera fidèlement Éliphéra. Tous deux ne tarderont pas à faire la connaissance de Maloun et du petit dragon Zabor – doté lui aussi de la parole, ainsi que d’un certain penchant à philosopher.
Dans le Royaume ensorcelant de Louglediya,
où les Mages font régner la paix, de grands bouleversements se préparent à l’insu de tous. Dans l'ombre, l'ennemi ourdit la perte d’Eliphera et de Maloun : ceux-ci, soutenus par des amis parfois mystérieux, devront parcourir une route semée d'embûches avant de connaître leur véritable destin...
(Sources: Booknode

Mon avis: C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé la douce plume d'Hélène Louise. Et c'est avec délice que j'ai plongé dans ce bel univers qu'elle a créé avec beaucoup d'imagination. Avec beaucoup de délicatesse, force détails, et pas mal d'humour, l'auteur nous entraîne à la rencontre de deux enfants dans un royaume plein de surprises appelé Louglediya. Composé en plusieurs parties, le roman nous permet de découvrir peu à peu ce nouveau monde et de faire connaissance avec Héliphéra et Maloun ainsi que les êtres magiques qui les accompagnent. Ces héros sont particulièrement attachants et leur route, semée d'embûches, fait graviter autour d'eux de nombreux personnages cocasses, secrets et hauts en couleurs. Au fil des lignes qui se dévorent, les mystères s'épaississent, certaines révélations surprenantes éclatent et les enfants gagnent en maturité. De plus, la fin laisse clairement entendre que les ennuis sont loin d'être terminés, ce qui donne grande envie de lire le second volume!
 Couverture de Les Enfants de l'Hyphale d'or, tome 2 : Le royaume des deux couronnes en péril
   Éliphera et Maloun, désormais Roi et Reine de Louglediya, vont très vite devoir faire face à l'émergence d'une nouvelle puissance maléfique. Des enfants du Royaume dotés de capacités magiques disparaissent sans laisser de traces, Nole s’évade de la Prison du Royaume, et de nouvelles tentatives pour les éliminer se succèdent. Alors qu’ils s’évertueront à déterminer l’origine de ces événements dramatiques, les deux jeunes Souverains seront confrontés l'un comme l'autre aux mystères de leurs origines.
  Ces nouvelles aventures seront aussi l’occasion de se forger de nouvelles amitiés, de découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux êtres merveilleux, alors que leurs recherches les conduisent dans l’inquiétant pays de Marapina... 

(Sources: Amazon)

Mon avis: D'une écriture toujours aussi pointue et tranquille Hélène Louise nous ramène pour notre plus grand plaisir dans le beau royaume de Louglédiya pour y retrouver Maloun et Eliphéra dans leur rôle de Roi et Reine. Et nous sommes directement plongés dans un mystère qui s’épaissit au fil des pages. Grâce à cette trame de fond, nous visitons de nouvelles contrées et nous découvrons de nouveaux personnages fort mystérieux pour certains, fort désagréables pour d'autres. Et puis au milieu de tous ces secrets et ces énigmes qui ne nous laissent aucun répit, nos deux héros grandissent, mûrissent et nous sentons de nouveaux sentiments apparaître, l'âge adulte approchant, pour notre plus grand bonheur. La fin de ce roman, toujours aussi prenant, laissant planer encore de nombreuses questions, j'ai hâte de découvrir la suite. 

 Couverture de Les Enfants de l'Hyphale d'or, tome 3 : La malédiction du phénix 
  A peine de retour de Marapina, avec plus de questions que de réponses, Maloun et Éliphéra ont la surprise de voir revenir Noulliyah. Sa demande pressante, de la raccompagner en MilaSila, va précipiter les choses – et les embarquer une nouvelle fois dans un long périple à travers l’Alliance.
Kéliss, le jeune frère de Noulliyah, et son étrange affliction, seront au cœur des événements de ce nouveau tome, alors que la sinistre magie de l'Encre semble sur le point de déferler de nouveau sur le monde. Les révélations se succèderont, offrant un éclairage bien différent du passé, tant celui de leur enfance que celui de l'Histoire de l'Alliance. Maloun et Éliphéra, au terme de cette nouvelle aventure, vont enfin comprendre les raisons de leurs départs forcés de leurs villages respectifs, deux ans plus tôt, alors que la prophétie des Enfants de l'Hyphale d'Or s'impose en force – à eux, mais aussi aux sept autres mystérieux "Enfants"...

Mon avis: Ce troisième tome est particulièrement riche en révélations tant sur le plan de la Prophétie qu'au sujet de certains personnages. Tout au long de l'histoire, nous voyageons au cœur de l'Alliance qu'Hélène Louise nous décrit si joliment avec moult détails. Il est bien sûr impossible de ne pas s'attacher encore plus aux héros que nous voyons grandir et évoluer. Et enfin, nous voyons des sentiments s'étoffer, et l'amour se dévoiler pour notre plus grande joie.
Au delà de ça, l'intrigue suit son cours. L'auteure sait préserver le mystère tout en distillant savamment des indices. Des personnages étranges et inquiétants font leur apparition et laissent ainsi planer le mystère. Bref, à quand la suite?

dimanche 18 janvier 2015

Vos lectures #43: Les enchanteurs de Kami Garcia et Margaret Stohl (4 vol.)

Couverture de Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 Lunes 
  Ethan est un jeune homme de quinze ans très prometteur au basket. Il appartient d'ailleurs à l'équipe du lycée de la petite ville perdue où il habite avec Amma, sa grand-mère, et son père, solitaire depuis la mort de son épouse. Depuis peu, Ethan fait fréquemment des rêves étranges où une jeune fille l'appelle à l'aide, avant de tomber dans les ténèbres. Mystérieusement attiré par cette inconnue, Ethan croit de nouveau rêver lorsqu'il la croise au lycée : Lena Duchannes, la nièce de Macon RavenWood, que peu de gens apprécient en ville. Et pour cause : il habite la maison hantée...
Bien que Ethan sympathise avec Lena, les autres lycéens ne l'aiment guère, et bientôt le jeune homme doit renoncer à sa popularité pour rester avec celle qu'il aime. Par ailleurs, les coïncidences et accidents mystérieux se multiplient depuis l'apparition de la jeune fille. Beaucoup s'en rendent compte et sont bien décidés à la renvoyer de là où elle vient... De son côté, Ethan sait que Lena est différente. Mais jusqu'à quel point ? 


Mon avis: Même si j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, j'ai beaucoup aimé et je compte lire la suite. Et c'est vrai que c'est intéressant d'avoir ce genre d'histoire du point de vue du garçon. C'est très original.

Couverture de Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 Lunes 
    Je n'aurais jamais imaginé que Lena pourrait me fuir ou me cacher des choses. Qu'un jour arriverait où nous ne nous comprendrions plus. Mon statut de Mortel m'interdisait l'accès au monde des Enchanteurs, mais était-ce une raison pour rompre tout lien ?
Après le désarte du seizième anniversaire de Lena, j'avais pensé que l'aimer et la soutenir suffiraient. Mais il fallait croire que je m'étais trompé. Et que notre amour, indestructible hier, était à présent voué à l'échec...


Mon avis: J'ai préféré ce tome au précédent. Je l'ai trouvé plus vif et avec plus d'action, de mystères et de révélations que le précédent. Un bémol: J'ai eu un peu envie de claquer Léna. Ses tergiversations sur ce qu'elle est sont un peu agaçantes. Tu choisis le bien et c'est tout! =D Mais bon sans ça, pas d'histoire, ni de suite! Et pour le coup, j'ai hâte de la lire la suite en espérant que ça ne soit pas trop redondant!

Couverture de Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 Lunes 
 Ethan Wate pensait qu’il s’habituait aux étranges et invraisemblables événements qui se déroulaient à Gatlin, sa petite ville du Sud des Etats-Unis. Mais maintenant que lui et Lena sont rentrés, les mots « étrange » et « invraisemblable » ont pris un sens nouveau. Des essaims de sauterelles, une chaleur record et des tempêtes dévastatrices ravagent Gatlin comme Ethan et Lena lutte pour comprendre les conséquences de son choix. Même la famille de puissants Enchanteurs de Lena en est affectée – et leurs pouvoirs commencent à s’en ressentir. Plus le temps passe, plus une question se pose : Qu’est-ce – ou qui – devra être sacrifié pour sauver Gatlin ? Pour Ethan, le chaos est une distraction effrayante mais bienvenue. Il est de nouveau hanté par ses rêves, mais cette fois il n’y a plus Lena – et tout ce qui l’obsède le suit hors de ses songes dans la réalité. Pire que ça, Ethan perd progressivement des parts de lui – oubli de noms, de numéros de téléphones, même de souvenirs. Il ne comprend pas ce qui se passe, et la plupart du temps il est trop apeuré pour demander.

Mon avis: J'ai beaucoup apprécié ce volume. Le suspense est bien distillé mais j'avoue qu'Ethan est un peu agaçant à toujours cacher des informations à tout le monde. De plus sa haine envers John est disproportionnée surtout que grâce à Reece, il est bien prouvé qu'il est innocent! . Mais j'ai trouvé l'histoire très prenante et j'ai hâte de lire la suite. 

Couverture de Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 Lunes 
  Est-ce que la mort est la fin... ou seulement le commencement ? Ethan Wate a passé la majorité de sa vie à essayer de s'échapper de sa petite ville de Gatlin. Il n'a jamais pensé qu'il pourrait rencontrer la fille de ses rêves, Lena Duchannes, qui a dévoilé une facette secrète, puissante et maudite de Gatlin, cachée à la vue de tous. Et il n'aurait jamais imaginé qu'il aurait été forcé de laisser derrière lui tout le monde et tout ce qui comptait pour lui. Donc quand Ethan se réveille après les évènements glaçants de la 18ème Lune, il n'a qu'un but : trouver un moyen de retourner vers Lena et ceux qu'il aime.  A Gatlin, Lena fait de son mieux pour permettre le retour d'Ethan, promettant de faire tout ce qu'il faut, même si ça signifie faire confiance à de vieux ennemis ou risquer les vies de la famille et des amis qu'Ethan a laissés pour protection.   

Mon avis: Ce dernier volume clôt parfaitement la série. Cette fois cependant, ils est divisé en trois parties distinctes. Tout d'abord Ethan qui découvre son "état" et fait tout pour rentrer en contact avec Léna. Puis justement Léna prend le relais afin d'aider Ethan. Et enfin, celui-ci reprend le fil de l'histoire afin de suivre sa dernière quête pour enfin rentrer chez lui. Beaucoup d'évènements se produisent et ils s'enchaînent très vite. Du coup, il semble que le livre se lit très rapidement. De plus, derrière cette quête pour revenir parmi les vivants, il est difficile de ne pas voir une métaphore sur l'adolescent qui doit accepter de devenir adulte, avec tous les sacrifices que cela implique. Bref, les thème de la mort, de la séparation et du sacrifice sont très bien représentés et donne beaucoup de relief à cette sympathique conclusion.   

Bilan de la saga: Agréable à lire, cette histoire mêle habilement magie, vaudou et traditions. L'ambiance surannée de Gatlin est très prenante et nous transporte immédiatement dans ce vieux sud profond où les femmes si pleines de préjugés et si pieuses, n'hésitent pourtant pas à faire parfois appel à des forces mystiques qu'elles rejettent en bloc en public. Malgré quelques petits détails un peu pénibles j'ai tout de même beaucoup apprécié cette série.

dimanche 11 janvier 2015

Vos lectures #42: Orgueil et Préjugés et Zombies de Jane Austen et Seth Grahame-Smith

 Couverture : Orgueil et préjugés et zombies 
  L'Angleterre subit une terrible épidémie : des morts-vivants envahissent villes et campagnes et contaminent la population.
Dans la famille Bennett, on est bien entrainés. Les arts martiaux n'ont plus de secrets pour les cinq filles et, même à l'heure du thé, elles ne se séparent jamais de leur dague!
   Pas facile de trouver un mari à la hauteur. Elizabeth a d'ailleurs bien envie d'égorger cet orgueilleux Darcy qui la snobe, mais l'irruption des « innommables » dans la salle de bal change ses plans...

Mon avis:  Le début fut très long. J'avais l'impression de faire une énième relecture du roman de Jane Austen dont je suis totalement fan. Quelques allusions ici et là pour introduire des zombies et plus ou moins expliquer que les soeurs Bennet sont de redoutables guerrières. Allusions qui me paraissaient être posées au hasard par l'auteur. Puis, après de nombreuses longueurs, quelques éléments diffèrent. Des personnages connaissent une fin différente qu'à l'origine et des scènes de combats cocasses apparaissent notamment le moment où Elizabeth met une volée à Mr Darcy. On pourrait croire qu'une société qui doit affronter des zombies pourraient être un peu plus évoluée. Que nenni! Certes les soeurs Bennet se battent mais elles ne cherchent qu'à se marier pour poser enfin leur katana. Les gens ne montrent aucune sensibilité lorsque l'un des leurs est victime de la voracité d'un innommable et c'est ce qui m'a chagriné. Beaucoup d'indifférence, le snobisme des femmes toujours présent, bref, si ce n'est quelques scènes sanguinolentes et un contexte un petit peu différent, j'ai trouvé que cela ne rendait pas justice au magnifique roman d'origine! C'est bien dommage parce que l'idée de base me plaisait énormément!