mardi 30 décembre 2014

Vos lectures #41: La révélation de Noël de Anne Perry

Couverture de La révélation de Noël 
   Pour Emily Radley, la belle-soeur du célèbre policier Thomas Pitt, les fêtes de Noël s'annoncent désastreuses. Elle doit quitter sur-le-champ Londres, ses enfants et les mondanités pour passer ce Noël 1895 en Irlande, auprès d'une tante agonisante qui l'a demandée auprès d'elle. Brusquement plongée au coeur du magnifique et sauvage Connemara, dans un petit village perdu au bord de l'océan, Emily ne s'imaginait pas une seconde être confrontée à une affaire de meurtre commis sept ans auparavant. Tandis qu'une tempête ramène sur la grève souvenirs et remords du passé, Emily, aussi à l'aise dans les tourbières irlandaises que dans un salon de la gentry, remue les consciences de la petite communauté, en quête d'un secret bien gardé. 

Mon avis: Sur une courte histoire, l'auteure nous plonge dans l'Irlande rurale du XIX siècle. L'héroïne, Emily Radley, jeune bourgeoise anglaise est là pour résoudre un meurtre à la demande de sa tante mourante. Si la résolution de cette énigme m'a un peu déçue car trop rapide et avec un mobile un peu facile selon moi, j'avoue que j'ai grandement apprécié le style de l'auteur et l'ambiance qu'elle réussi à dégager. Son écriture tranquille transmet parfaitement les émotions et les lieux que les personnages traversent. Bref, une agréable surprise qui me donne envie de lire d'autres livres de cette auteure.

lundi 22 décembre 2014

Vos lectures #40: Noël, l'amour et autres contrariétés de Caren Lissner

Couverture de Noël, l'amour et autres contrariétés 
  Qui a dit que j’avais besoin d’un love coach ?
   J’ai 29 ans et je m’apprête à passer mon premier Noël de célibataire en dix ans ! Dix ans que je ne suis pas allée dans un bar pour un speed dating ou que je n’ai pas tenté de séduire un homme. Donc, il y a urgence ! Mes copines, Hallie et Erika, prétendent que la séduction, c’est comme le vélo : ça ne s’oublie pas. Moi, j’ai du mal à les croire.
Comment engager la conversation ? Comment avoir l’air sexy sans en faire trop ? Bref, je crois bien que j’ai perdu la main. Le hic, c’est que je viens de rencontrer Todd. Un cadeau inespéré : grand, mignon, un faux air de Colin Farrell. Dire que je n’ai rien trouvé d’autre comme tactique d’approche que de lui citer toutes les répliques des Incorruptibles ! Cela dit, ça a eu l’air de marcher.
   Alors, peut-être que je ne suis pas encore un cas désespéré… Peut-être même que j’ai encore le droit de croire au Père Noël…

Mon avis: J'ai beaucoup aimé cette belle histoire...qui ne correspond en rien (ou presque) au résumé. Quant au sapin...je n'en ai toujours pas vu l'ombre d'une aiguille. Si l'ambiance du roman ne ressemble pas à celle transmise par la couverture, elle reste d'une grande douceur pour aborder le deuil. L'héroïne Gert n'est pas une jeune célibataire mais une veuve. Et toute l'histoire retrace finalement les différentes étapes d'un deuil et la possibilité de rencontrer à nouveau l'amour quand cela semble impossible. Et comme toute héroïne célibataire, Gert ne déroge pas à la règle: elle est entourée de deux supers amies. Franchement insupportables voire même stupides. Totalement immatures, elles sont bourrées de clichés concernant les hommes et tentent (en vain heureusement) de les inculquer à Gert qui est en pleine reconstruction sentimentale. Cependant au fil des pages elles finissent par grandir un peu jusqu'à attirer la sympathie. Finalement, que l'on soit veuve ou célibataire, cette jolie histoire nous montre à quel point la société a rendu essentielle pour une femme l'idée de trouver ABSOLUMENT l'homme idéal. Une image de l'homme dans laquelle celui-ci ne se retrouve pas. Et nous les voyons tous se débattre avec les idées reçues et les clichés jusqu'à ce qu'enfin ils comprennent que le mieux est encore de rester soi-même et d'accepter l'autre comme il est. Si il y a beaucoup de clichés véhiculés dans ce livre, j'ai beaucoup aimé la manière dont est construit le personnage principal et sa manière d'aborder le deuil. Une jolie découverte en somme.

mercredi 17 décembre 2014

Vos lectures #39: Sauver Noël de Romain Sardou

Couverture : Sauver Noël 

  Printemps 1853, à Londres. Gloria, quarante ans, est une perle rare. Gouvernante, cuisinière, préceptrice des enfants, elle tient la vaste maison des Walden-Baxter sans jamais se plaindre. C'est alors que dans la maison voisine emménagent des étrangers vêtus de noir, qui ne vivent que la nuit. Mille rumeurs courent dans le quartier. Arrive le 25 décembre. Et Noël n'a pas lieu. Le Père Noël ne se montre pas. Une vague de tristesse submerge Londres. Une maison, et une seule, fait la fête cette nuit-là, avec un tapage insultant. Les voisins étranges. La pétulante Gloria prend l'affaire en main. L'enjeu : sauver Noël. Si c'est encore possible...

Mon avis: Un magnifique conte de Noël. L'héroïne bourrue et droite dans ses bottes est très attachante et fini par vivre des aventures fabuleuses pourtant dans un contexte très dur: la condition des enfants dans le Londres de l'époque Victorienne est déplorable. Mais grâce à une belle écriture et à des créatures magiques, Romain Sardou nous transporte dans un monde plein de magie. Malgré un affrontement entre le bien et le mal pendant le deuxième Noël sur Terre, l'histoire reste pleins de douceur et de féérie. Elle m'a tirée quelques larmes et beaucoup émue. Une excellente suite à "Une seconde avant Noël".  

lundi 15 décembre 2014

Vos lectures #38: Histoires de Vampires, Tome 5 : Tout ce que je Veux pour Noël c'est un Vampire de Kerrelyn Sparks

Couverture : Histoires de Vampires, Tome 5 : Tout ce que je Veux pour Noël c'est un Vampire 
  Noël ne s’annonce pas très réjouissant pour Toni. Sa meilleure amie a été enfermée dans un hôpital pour malades mentaux depuis qu’elle a déclaré à la police avoir été attaquée par des vampires. Pour la faire sortir de là, Toni n’a pas d’autre choix que de prouver que ces sales vampires existent vraiment. Elle a donc accepté un poste de garde du corps au service des vampires. Sauf que ce job lui apporte bien plus que ce qu’elle avait imaginé, surtout quand elle fait la connaissance de Ian MacPhie, un voyou écossais à la recherche de la femme de sa vie.
  Ian a beau avoir presque 5 siècles, il a l’apparence et le comportement d’un playboy de 27 ans. Comment un homme mort peut-il être aussi sexy ? Son pire ennemi pourrait-il être l’homme de sa vie ? Un baiser interdit pourrait donner lieu à des siècles de passion, tout ce dont ils ont besoin, c’est de quelques minutes sous le gui…  
(Ref: Booknode)

Mon avis: Bien qu'un peu longue a démarrer et a entrer dans le vif du sujet l'intrigue m'a plu. J'ai tout de suite été happée par ce nouvel univers vampirique. Tout est différent de ce que j'ai pu lire ailleurs, un peu moins mièvre parfois. Toni est un personnage fort et attachant, prête à tout pour obtenir ce qu'elle veut. Tous les personnages qui gravitent autour d'elle sont issus d'autres aventures dans les précédents volumes, cependant, cela ne pose pas problème puisque toute l'histoire est bien posée. De l'action, du sadisme de la part du méchant totalement psychopathe et une touche d'érotisme font que je compte rapidement m'intéresser aux autres tomes de cette surprenante saga. 

mercredi 3 décembre 2014

Vos lectures #37: James Potter et les contes de Noël de G. Norman Lippert

Couverture : James Potter et les Contes de Noël 
  I - Le cadeau de Merlin (au temps des fondateurs)
  II - le 1er noël de Harry Potter
  III - L'escapade de Petra (à NE PAS LIRE avant le tome 2 de James Potter - spoiler)
  
Traduit par Anne Solo.
  Source: http://lefilsdeharrypotter.hautetfort.com/archive/2011/11/18/contes-de-noel.html
(Ref: Booknode)

Mon avis: Un recueil très court puisqu'il ne comprends que trois jolies nouvelles. La première nous plonge dans le passé, du temps de la fondation de Poudlard, avec les 4 fondateurs et nous fait revisiter les contes de Cendrillon et du Petit Chaperon Rouge ainsi que la légende du Père Noël. La seconde parle du premier noël de Harry. Entouré de ses parents et de leurs amis, la nouvelle est beaucoup axée sur les sentiments ambivalents de Queudvert envers ses amis et nous permet de découvrir comment il est passé du côté sombre. Enfin la dernière est pour moi la moins importante dans le sens où elle se passe dans le futur et ne nous révèle rien de spécial si ce n'est un tout petit pan de la vie de Ted Lupin par le biais d'une jeune fille. En tout cas, ces textes sont une agréable surprise et m'ont fait passer un délicieux moment. Ce livre a été écrit par un auteur de fanfictions, et avec l'aval de J.K. Rowling herself!

mardi 2 décembre 2014

Vos lectures #36: Noël sous la couette de Lori Foster

Couverture : Noel sous la couette 
  Un recueil de nouvelles érotiques mettant en scène des histoires sur le thème de Noël.    
  Il s'en passe, des choses, le soir du réveillon : un jeune loup de la finance retrouve son amour de jeunesse dans un aéroport bloqué par la neige ; un flic désenchanté se laisse séduire par sa délicieuse voisine de palier ; un obsédé du boulot finit par s'apercevoir que sa collègue a un coeur d'or et les plus belles jambes du monde... 
  Autant de gens pour qui Noël rimait avec solitude et qui ont trouvé l'Amour au pied du sapin.
Certaines scènes sont destinées à un public majeur et averti. 

Mon avis: Alors pour ce qui est de l'érotisme, on repassera. Sur les 6 nouvelles il doit y avoir 3 scènes, et encore! Par contre des ellipses qui suggèrent des moments torrides, il n'en manque pas! Ensuite, les revirements des héros sont totalement incohérents car ce sont des nouvelles non pas des romans! Le flic bourru qui déteste Noël, les magasins, les relations sérieuses et qui change d'avis juste après une nuit d'amour, ce n'est pas crédible. En fait toute ces nouvelles auraient largement gagné en crédibilité si elles avaient été des romans parce que les personnages auraient été plus fouillés et on aurait fini par bien saisir leur changement total d'attitude et de caractère. Là, c'est une succession d'hommes et de femmes qui changent du tout au tout juste après une partie de jambes en l'air et c'est leur accorder bien peu de crédit selon moi! 

 J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune. Vous trouverez donc l'avis de Issa sur son blog et celui de Lulu dans son boudoir! Mais pas encore, hein, ça ne va pas tarder!