mardi 11 novembre 2014

Vos lectures #35: Retour à Cedar Cove de Debbie Macomber (3 vol.)

Couverture : Retour à Cedar Cove, Tome 1 : La maison d'hôtes 
  Après la mort tragique de son mari, Jo-Marie décide de changer de vie, et reprend une maison d’hôtes dans la petite ville de Cedar Cove : la Villa Rose. Sa première cliente, Abby, a survécu à un accident de voiture, dans lequel sa meilleure amie a trouvé la mort. Elle n’a jamais eu le coeur à retourner dans la ville où elle est née, jusqu’à ce jour, dix ans après l’accident. Josh, le second client doit prendre en charge son beau-père, un vieil homme à présent, avec qui il ne s’est jamais entendu. Derrière les portes de la jolie maison d’hôtes, ces personnages inoubliables trouveront l’amour, le pardon et la possibilité d’un nouveau départ.

Mon avis: Avec beaucoup de douceur Debbie Macomber nous brosse le portrait de trois personnes, que la vie n'a pas épargné. C'est comme si cette maison d'hôte, reprise en main par Jo-Marie pour surmonter son veuvage, avait le pouvoir d'apaiser les coeurs et de guérir les âmes. Le deuil, le pardon et l'amour sont les thèmes forts de ce joli roman qui nous laisse sur un avenir plus radieux pour les héros et une pointe de mystère pour nous donner l'envie de plonger dans le second volet. 

Couverture : Retour à Cedar Cove, Tome 2 : Un printemps à la Villa Rose 
  Installée depuis peu à Cedar Cove, Jo Marie commence à s'y sentir chez elle. Avec l'arrivée du printemps, sa maison d'hôtes - la Villa Rose - affiche complet. Kent et Julie ont décidé d'y célébrer leurs noces d'or - le seul problème, c'est que leur couple paraît au bord de l'explosion. Leur petite-fille, Annie, joue les arbitres. Femme d'affaires, Mary Smith a connu les plus grands succès dans sa carrière. Désormais atteinte d'une grave maladie, elle ne peut plus échapper à un douloureux regret. Près de dix-neuf ans plus tôt, elle a rompu avec son seul véritable amour, et revient à Cedar Cove pour obtenir son pardon. Et puis, il y a Mark, l'homme à tout faire, dont Jo Marie commence à apprécier la compagnie... 

Mon avis: Un peu déçue par ce nouveau roman dans le sens où l'une des pensionnaires est franchement antipathique et fort égoïste. La seconde est quelque peu immature mais déjà plus attendrissante. De plus j'avais espéré que la relation entre Mark et Jo Marie évoluerait un peu mais cela n'a pas vraiment été le cas. Cependant, retrouver le ton très doux de l'écrivaine a été très appréciable. Les différentes étapes du deuil et le pardon semblent être ses sujets de prédilection et ils sont parfaitement maîtrisés. Alors même si quelques détails m'ont rebutée, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce Printemps à la Villa Rose.
Réactions :

2 commentaires:

  1. Tiens, j'ai beaucoup lu cet auteur jadis, quand je me gavais de romance ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très doux à lire ces livres. Je ne sais pas pour les autres par contre, je verrai bien :)

      Supprimer