jeudi 30 octobre 2014

BQC: Evènement Halloween 2014

(Made by Agnah - Image de départ by gailee


 
   Bethsabée était tranquillement en train de se préparer pour la soirée. Au programme,séance de spiritisme en plein milieu d’un cimetière… Bethsabée n’avait pas vraiment eu son mot à dire. Ses amis avaient déjà tout programmé quand elle avait été mise au courant de l’existence même d’une soirée pour Halloween. La perspective de ce genre d’expérience ne l’enchantait pas vraiment. Elle était plutôt du genre superstitieuse et un bon film d’horreur avec bonbons à volonté lui aurait amplement suffit pour estimer avoir passé une très bonne soirée.
    Elle avait opté pour une tenue simple : jean et T-shirt noirs, baskets et veste rouge sang. Elle avait également mis un bracelet orange pour parfaire sa tenue. Pas de déguisement cette année. Quelque chose de simple et de confortable serait beaucoup plus pratique si jamais il lui fallait prendre ses jambes à son cou.
     Bethsabée prit la route au volant de sa voiture. Il n’était que 18h mais les rues étaient déjà pleines de petits groupes d’enfants déguisés et visiblement impatients de remplir leurs sacs ou leurs seaux de bonbons ou autres sucreries. Certains déguisements étaient vraiment réussis, comme celui de ce zombie qui s’était jeté sur la voiture de Bethsabée alors qu’elle attendait qu’un feu passe au vert. Son maquillage était tellement réussi qu’on aurait vraiment dit que sa peau partait en lambeaux.
      La jeune femme se gara à l’entrée du cimetière. Elle prit une grande inspiration, redoutant ce qui allait se passer au cours de la soirée. Elle sortit de sa voiture et se dirigea vers le centre du cimetière. De loin, elle pouvait déjà apercevoir ses amis qui l’attendaient.
            – Toujours le dernier/la dernière hein Bethsabée!lui cria Cal à son arrivée.
            – Que veux-tu, j’aime me faire désirer, répondit Bethsabée du tac au tac.
            – Bon, et si on commençait, proposa Maëra en sortant des bouteilles de derrière une tombe. Je sens que cette soirée va être démentielle !
            Le groupe d’amis commença à boire un peu en attendant que la nuit tombe. Il ne restait plus grand-chose dans les bouteilles une fois le moment de s’asseoir autour de la tablette de Ouija venu. Tout le monde était rassemblé, assis en tailleur, pour faire un cercle autour des éléments apportés en vue de l’expérience : bougies allumées et tablette de Ouija. Peu de choses mais n’ayant jamais fait ça, le groupe d’amis avait choisi le plus simple.
            – Alors, qui voulez-vous invoquer ? demanda Maëra.

[Quête n°1 : Esprit es-tu là ?
Objectif : lire un livre avec une créature rappelant Halloween
Récompense : ?]

Couverture : La Famille Beauchamps, Tome 1 : Les Sorcières de North Hampton 


       [Quête facultative
Objectif : Écris ta propre suite
 Récompense : ?]
 
  Bethsabée se garda d’intervenir. Elle préférait leur laisser croire que de simples bougies au milieu d’un cimetière allaient leur permettre d’appeler un mort. Elle savait pourtant ce qu’il fallait faire. Mais personne ne connaissait sa véritable nature. Ils étaient amis depuis déjà quelques années. Tous l’appelaient sorcière en riant parce qu’il se passait toujours des choses étranges autour d’elle. Mais personne n’y croyait vraiment. Les humains ne voient jamais plus loin que leur bout du nez.
  Bethsabée se prit cependant au jeu. Les quelques verres d’alcool l’y aidèrent Entre deux fous rires, elle surprit Cal en train de faire bouger le ouija. En fait au bout d’un moment il ne se cachait même plus. Mais leur complicité était là et tous s’amusaient comme des enfants.
Un peu ivre, la jeune sorcière se lâcha et discrètement commença à faire léviter tout doucement une bougie. Maëra éclata de rire, persuadée que Cal leur jouait un nouveau tour. Quant à Cal, il croyait aussi à une supercherie de l’une de ses amies.
Mais soudain, Bethsabée blêmit. Au-delà de la flamme vacillante de la bougie, elle l’aperçut. Debout près d’une pierre tombale, elle ne la quittait pas de son regard dur. Dur et possessif. L’alcool avait anesthésié ses sens, sinon, la jeune sorcière l’aurait forcément senti. Et se serait protégée. La bougie tomba brutalement en s’éteignant. Une rafale de vent éteignit les autres et les trois amis furent plongés dans le noir, uniquement éclairés par la lumière blanche de la lune.
  Mais Bethsabée le voyait clairement. Elle distinguait même les tatouages gothiques qui dépassaient de son col et de ses manches qu’elle avait maintes fois caressés, embrassés. Elle ne comprenait pas comment il l’avait retrouvée. Mais elle ne pouvait pas rester. Ils avaient eu leur chance. Plusieurs fois même. Mais ils avaient encore échoué. Elle ne voulait plus souffrir.
  Se reprenant, elle insuffla discrètement à Cal et Maïra l’envie soudaine de rentrer chez eux pour dormir. Essuyant nerveusement ses mains sur son jean, priant pour qu’il ne la rejoigne pas, elle les suivit.
  Le cœur battant à tout rompre, elle réussit à monter dans sa voiture. Jetant un coup d’œil dans son rétroviseur, elle le vit à l’entrée du cimetière. Leur regard s’accrocha et elle sut qu’elle le reverrait. Mais pas ce soir. Revoir son âme sœur sans qu’elle ne s’y attende l’avait bouleversée. Elle devait d’abord se reprendre pour lui expliquer que c’était impossible. Ils avaient échoué tellement de fois qu’elle ne pouvait les compter. Mais les aïeules du clan étaient formelles : Ils devraient essayer encore et encore, tout au long des siècles. Jusqu’à ce que la prophétie se réalise. Peu importe les conséquences. Et c’est pour ça qu’elle avait fui sa famille, son identité, son clan.
  Elle ne devait pas céder. Elle devrait essayer encore elle le savait, mais pas tout de suite.
Dans une autre vie peut-être.
  Cette nuit-là, Bethsabée s’endormie, s’imaginant être enfin dans ses bras, en paix.

 

mardi 21 octobre 2014

Vos lectures #32: Native de Gala de Spax (5 vol.)

Une nouvelle participation à la Masse Chronique dont le principe consiste à vous donner un livre en échange d'une critique publiée sur le net. C'est organisé par le Service Presse: Éditions Sharon Kena.

Couverture : Native, tome 1 
  Louna est une belle trentenaire qui mène une vie paisible jusqu'au jour où son père lui apprend qu'elle n'est pas une simple humaine. Elle a une particularité singulière et doit vivre avec, mais cette différence l'oblige à suivre un chemin qu'elle n'avait pas prévu d'emprunter, ... l'amour. A travers sa quête, Louna fait la connaissance de nouvelles espèces et traverse l'univers pour découvrir qui elle est vraiment. 

Mon avis: En voilà une histoire! Gala de Spax ne fait pas dans la dentelle. Elle nous plonge dans un univers hallucinant et plein de surprises dans lequel les croyances religieuses sont mises à mal. Mais surtout elle aborde des thèmes très risqués comme le viol, la situation des femmes au Moyen-Orient, le tout sans prendre de pincettes. Elle trace son histoire la rendant presque dérangeante par moment. Et finalement, c'est ce qui m'a plu. Le fait que l'auteure garde son ton cru et direct et utilise des sujets parfois tabous sans se soucier des réactions du lecteur pour garder toute son authenticité à son roman. De plus elle nous offre 2 personnages principaux hauts en couleurs! Akarel est macho, sexiste, violent et sans pitié tandis que Louna, elle, est colérique, capricieuse, fainéante et commet des actes franchement immondes. Bref des anti-héros que j'ai adoré détester et que j'ai hâte de retrouver dans le prochain tome.  
________________________________________________________ 
Couverture : Native, tome 2 
  Une reine à tête de mouche déguisée en Cendrillon, une horde de gentils dragons sanguinaires, … Louna n'est pas au bout de ses surprises dans ce deuxième tome. La vie loin de la terre n'est décidément pas de tout repos ! 

Mon avis: Un deuxième volume sans temps mort. Louna accepte plus ou moins enfin sa destinée et devient une fine politicienne. Mais comme toujours pour elle, les choses tournent en catastrophe. Au fil des pages, Arakel et elle changent de nature, se disputent, s'aiment, se séparent, se réconcilient, le tout en essayant d'échapper aux manipulations de ceux qui veulent les séparer. Ils doivent se battre en permanence contre leur nature profonde, la raison ou leurs sentiments ambivalents. Mais finalement, ils sont comme tout le monde. Natifs, démons, humains, tout le monde cherche l'âme sœur et se bat pour l'amour. Mais eux, jusqu'où sont-ils prêt à aller pour cet amour qui semble pourtant maudit? Parce que certes, leur histoire est terriblement romantique, mais elle ne va pas sans dommages collatéraux. Là encore, l'auteure joue sans pitié avec l’ambiguïté de nos sentiments pour ses deux héros si détestables et parfois cruels mais pourtant si attendrissants.  

 Couverture de Native, tome 3 
  Louna a choisi d'épouser le mal. A-t-elle eu raison d'écouter son cœur au détriment de son âme ? Seul le Diable pourra le décider. Ce 3ème tome va bouleverser sa vie de femme et de mère … pour l'éternité.

Mon avis: C'est avec bonheur que j'ai retrouvé mes héros si détestables. Ce troisième volume, plein de rebondissements, n'en fini pas de surprendre. Comme toujours, rien n'est tout blanc ou tout noir dans le monde créé par Gala de Spax et encore moins les personnages principaux. Il suffit que l'on s'attache un peu à eux pour qu'ils commettent des actes abominables. Et ceux qui nous paraissent si mauvais font preuve d'une grande humanité. Impossible de savoir à l'avance où l'auteur va nous mener et cela rend la trame bien plus intense. J'ai hâte de voir ce qui nous attend dans le volume 4! 

 Couverture de Native, tome 4 
  Lorsque Louna doit s'occuper d'une adolescente un peu trop revêche à son goût, les choses tournent vite au vinaigre. Arrivera-t-elle à la conduire à sa destinée ou succombera-t-elle aux délices de l'interdit ?

Mon avis: Aucun temps mort dans ce 4ème opus. Encore une fois Gala de Spax utilise des thèmes malheureusement courants dans notre société, et n'hésite pas à les transposer dans son univers quitte à mettre son lecteur mal à l'aise en lisant des scènes franchement malsaines. Cependant, impossible de ne pas continuer la lecture tant les rebondissements sont nombreux et les personnages addictifs. L'incessant va et vient de Louna entre les deux hommes de sa vie devient très pénible à la longue, mais il faut dire que le trio Arakel-Louna-Kalaren affronte des situations dramatiques et nous garde en haleine tout le long. De plus sachant que l'héroïne est incapable de prendre les bonnes décisions, on espère qu'elle finira par faire le bon choix en amour. Et ce n'est pas gagné! 

 Couverture de Native, tome 5 
   La vie sur terre est une nouveauté pour Kalaren. Au hasard d'une rencontre, il va faire la connaissance d'une jeune fille solitaire et va tout tenter pour la protéger de dangereuses créatures qui peuplent son village. Louna n'est jamais bien loin et surveille de près cette nouvelle relation d'amitié qui se tisse entre un calomniateur et une humaine …

Mon avis: Centrée sur la parenthèse que s'offre Kalaren sur Terre, cette histoire est assez déconcertante et bien cruelle. Par le biais de la douce et triste Cosette/Satine, nous découvrons une nouvelle race assez particulière. Ce dernier tome très court est aussi très brutal dans le sens où personne n'est épargné, même les plus innocents. Bref, du grand Gala de Spax qui nous offre ici une fin à sa saga si forte et dérangeante mais pourtant si addictive! 

Bilan de la saga:  Je dois avouer que j'ai été tout de suite surprise par le style de l'auteur. Brutale, sans pitié, elle malmène avec brio ses personnages qui ne nous laissent pas indifférents. Tendres, humains, doux, ils apparaissent les pages suivantes d'une cruauté sans commune mesure, égoïstes et haïssables. Impossible de les aimer tout au long des 5 volumes ou de les détester totalement. Nos sentiments à nous aussi sont drôlement malmenés par Gala de Spax! Et c'est ce qui donne toute sa dimension à ce fol univers qu'elle a créé.

dimanche 19 octobre 2014

Vos lectures #31: Tara Duncan vol.12 de Sophie Audoin-Mamikonian

Couverture : Tara Duncan, Tome 12 : L'ultime combat 
  Tout est-il perdu ? Tara est épuisée. La puissance de sa terrible magie la met en première ligne pour lutter contre la comète qui tente toujours de dévaster les planètes démons et d'en collecter les âmes.
   Lentement, mais sûrement, les sorceliers plient sous les assauts incessants.
   Et les choses se compliquent, lorsque la reine des elfes est assassinée dans le Palais de Tingapour. Qui veut empêcher la reine de parler, et pourquoi ?
Sans compter que l'histoire d'amour entre Tara et Cal est suffisamment fragile pour que la jeune femme doute. Robin parviendra-t-il à reconquérir le cœur de la belle héritière ?
  Envoyés en mission dans l'espace profond, Tara, le magicgang, mais aussi Archange, Maître Chem, Mourmur Duncan, Mara ou Selenba, vont déterrer un secret enfoui depuis plus de cinq mille ans.
  Par une ironie du sort, Tara sera-t-elle sauvée par son pire ennemi Magister ? Ou alors est-ce encore un coup tordu du Sangrave pour dominer l'univers ?
   L'ultime combat vient de commencer. Et tous ne survivront pas.

Mon avis:  Une série clôturée avec brio. Tous les ingrédients de SAM son présent: du mystère, de l'action, de la stratégie, du rire, de l'amour. Et même si tout est "trop" bien qui fini bien, ce livre a été un réel plaisir à lire. Du début à la fin, vous avez été happée par les découvertes qui émaillent l'histoire tout en attendant enfin "THE" révélation: QUI EST MAGISTER??? Et bien on ne sait pas!  Et finalement, heureusement qu'une nouvelle série commence du point de vue de Cal parce que, cette fin tant espérée soulève encore de nouvelles interrogations! Bien joué SAM!

mardi 14 octobre 2014

Vous avez regardé The Walking Dead S5, ep.1

  Enfin.
  Depuis des mois vous attendiez ce moment. Vous en rêviez. Et dimanche soir, votre vœu s'est réalisé.  

Les inédits de The Walking Dead sont arrivés.  

   C'est donc le cœur palpitant que vous vous êtes plongée avec délice dans cette saison 5 qui promet de vous tenir en haleine pendant 16 épisodes.
  Vous n'avez pas été déçue. 
  Vous avez retrouvez Rick, Daryl (so sexy) et les autres toujours coincés dans leur wagon (ce qui a dû leur paraître sacrément long, depuis le temps qu'ils y étaient :D) lors du dernier épisode de la saison 4. 
  Et des les premières secondes, vous êtes happée par la tension extrême qui règne. Pas le temps de vous poser, les scènes atroces, à la limite du soutenable vous sautent au visage. 
Tout y est, les zombies, le sang, les hurlements, l'angoisse, le suspense et quelques flashback pour comprendre certaines choses. 
  Et surtout le plaisir de retrouver vos héros que vous avez appris à aimer depuis le premier épisode. 
  Et justement. Ça fait un peu trop longtemps qu'ils survivent tous. Ce qui vous fait craindre une saison 5 bouleversante avec la disparition de l'un ou l'autre de vos chouchous. Et même si vous espérez vous tromper, vous le savez, les scénaristes sont supers sadiques. Va falloir s'y faire.
  En attendant, ils sont là (même si il en manque un(e) et pas des moindres) vous n'avez qu'une hâte: être lundi prochain pour voir la suite!

lundi 6 octobre 2014