dimanche 31 août 2014

Votre chanson du moment #6

Il y a des chansons qui sont comme ça.
 Elles vous font plus vibrer que d'autres.


 Elles vous donnent des papillons dans le ventre, elles vous font sourire, elles vous donnent envie de danser, de chanter (faux et en yaourt).


Parfois tout ça en même temps.


Lilly Wood & The Prick and Robin schultz - Prayer in C
Et vous, vous écoutez quoi?

mardi 26 août 2014

Vos lectures #23: L'île des beaux lendemains de Caroline Vermalle

Couverture : L'île des beaux lendemains 
  À soixante-treize ans, Jacqueline découvre que son cœur en a dix-sept et abandonne tout, décidée à remonter le temps vers les promesses de sa jeunesse. Marcel, son époux délaissé, affronte la descente de la Loire et toutes les rivières de l'enfer pour partir à sa recherche. Leurs chemins croisent ceux de Paul, ancien prêtre et amateur astronome, fasciné par une étoile morte à l'aube du monde, et de Nane, aristocrate gouailleuse et rebelle, qui panse les plaies des âmes en peine avec les douceurs de l'Île-d'Yeu. C'est auprès d'elle que Jacqueline fera le plus beau des apprentissages : celui de la liberté. Ils ont trois cents ans à eux quatre, et leur aventure commence tout juste. Tissée de poésie, d'espoir et de lumière, l'histoire de gens ordinaires qui découvrent qu'il n'est jamais trop tard pour devenir soi-même.

Mon avis: L'originalité de ce livre vient du fait que l'histoire est racontée par un...papillon. Porté au gré du vent, il nous raconte la vie de Jacqueline, Marcel, Paul et Nane, des seniors. Avec beaucoup de poésie, de tendresse, nous découvrons leur vie, leurs rêves oubliés, leurs regrets. Au crépuscule de leur vie, ils tentent de panser leurs blessures pour avancer et pour réaliser ce qu'ils n'avaient jamais osé faire jusque là. C'est une belle histoire, douce, qui nous pousse à vivre pour ne pas avoir de regrets. Une très jolie découverte!

lundi 18 août 2014

Vos lectures #22: Black Diamond de Sandra Paillard (3 Vol.)

Voici ma deuxième participation à une Masse Chronique  organisée par le Service Presse: Éditions Sharon Kena.

Visions Mortelles
Couverture : Black Diamond, Tome 1 : Visions Mortelles

  Lorsque Sarah débarque à Black Diamond, elle n'espère que deux choses : comprendre rapidement pourquoi ses visions lui montrent sans arrêt cette ville et ce mystérieux garçon, puis repartir rapidement. La jeune fille ne détient pas qu'un don extraordinaire, elle est aussi une fugitive. Lorsqu'elle détecte chez James Drake des dons paranormaux très puissants et découvre dans la foulée que, pendant des décennies, la mairie a déclaré dix fois moins de décès que la famille fondatrice, elle s'interroge. Et si James l'avait piégée en l'attirant à Black Diamond ? Cependant quel rapport peut-il y avoir entre un jeune homme de dix-huit ans et des morts survenues un siècle auparavant ? Cette enquête la mènera loin, très loin sur le chemin de sa destinée... ou à sa perte.

Mon avis: Dès le début, une impression de déjà vu m'a envahie. J'ai cru que je lisais une version légèrement modifiée de Twilight. Les similitudes sont tellement nombreuses que j'aurai du mal à toutes les citer. La plus criante étant le schéma familial du héros James. Adopté par un couple de vampires qui se nourrit de sang animal uniquement, il a 4 "frères et sœurs", en couple les uns avec les autres. Chacun ayant trouvé sa compagne éternelle. Les Cullen? Non non. Les Drake. Lily ressemble d'ailleurs étrangement à Alice Cullen avec son côté joyeux, affectueux et ses visions. Quant à l'héroïne Sarah, si elle a aussi la capacité de fermer son esprit aux vampires trop curieux (un peu comme Bella d'ailleurs) elle reste attachante de part son histoire passée. De plus, le fait qu'elle évolue dans un univers masculin par le biais des courses de voitures et qu'elle soit fan de mécanique, cela ajoute du piquant à son personnage. Enfin, le livre se présente comme le journal intime de Sarah. Mais de temps en temps il y a une narration du point de vue de James qui permet de découvrir les mêmes scènes sous un jour différent. J'aime beaucoup ce principe.


Origine du Pouvoir
Couverture : Black Diamond, Tome 2 : Origine du Pouvoir
  Sarah pensait naïvement avoir percé tous les secrets de Black Diamond et gagné un peu de répit.
Malheureusement, la bourgade et ses habitants en ont décidé autrement ! C’est sans parler de James Drake, l’homme qui lui a volé son cœur pour le briser ensuite…Mais Sarah sait que le bonheur est à portée de main et pour l’atteindre elle est prête à se battre. Ses choix changeront à jamais son destin. La prophétie doit s’accomplir...

Mon avis: J'ai préféré ce second volume au premier. C'est comme si l'auteur possédait enfin son histoire et ses personnages. L'histoire y est intéressante et originale. Même si il y a peu d'action, même si ça dégouline un peu trop de bon sentiments par moment, et même si James est franchement pénible, j'ai envie de connaître la suite. J'ai envie de savoir ce que devient Sarah et toute sa famille.Parce que justement, cette petite héroïne qui au début pouvait paraître un peu fade par moment, montre de plus en plus qu'elle a des tripes. C'est une jeune fille forte, capable de tout pour sa famille. Elle occupe totalement l'histoire et je dois dire que l'auteure lui offre un destin des plus original!
_______________________________________________________ 

Couverture : Black Diamond, Tome 3 : Le Prix du Sang 
  Sarah a accepté sa destinée et les conséquences qui en découlent. Elle fera ce que l'on attend d'elle, pour le bien de tous. Mais le prix à payer en vaut-il la peine ? Elle va apprendre à ses dépens que pour régner sur les vampires, la bonne volonté ne suffit pas.
   Entre vouloir et devoir, la frontière est mince. Sarah accomplira-t-elle son destin au risque de se perdre ?
   Elle devra prouver qu'elle est capable de régner et choisir entre s'acquitter ou réclamer... le prix du sang.

Mon avis: J'avais beaucoup d'espoir pour cet ultime volet. La qualité de l'histoire allant décrescendo, j’espérai bien que l'auteur allait se lâcher enfin! Si le début reste encore un peu mièvre par moment à mon goût, je dois dire que la seconde partie est vraiment différente. Comme si les 18 ans de Sarah avait fait passer un cap. Et là, le style d'écriture paraît bien moins coincé! De l'action, du sexe, de la violence, du sang, des complots politiques font de l'histoire un cocktail détonnant. Quelle agréable surprise de voir S. Paillard se lâcher à ce point! De plus elle nous offre une héroïne, plus forte, plus dure et sans pitié que jamais. Une excellente fin à une saga qui n'avait pas forcément bien démarré!

Bilan de la saga: Si le premier tome était une pâle copie d'une autre saga vampirique bien connue du grand public, il m'a été agréable de poursuivre malgré tout les 2 autres volumes. L'auteure s’approprie avec brio ses personnages et les fait gagner en profondeur. L'histoire prend de l'ampleur et ne se cantonne plus à une banale histoire d'amour vampire-humaine. C'est donc sans regret que j'ai persévéré, sans me fier aux apparences.

vendredi 8 août 2014

Vos lectures #21: Love Letters to the Dead de Ava Dellaira

Couverture : La Vie, la Mort, l'Amour 
   À son arrivée au lycée, Laurel a comme premier devoir de rédiger une lettre pour un mort. Elle décide d'écrire à Kurt Cobain, et c'est ainsi que débute une année de correspondance à sens unique avec des acteurs, musiciens et poètes disparus, qui ont tous joué un rôle important dans la vie de la jeune fille. Au travers de ses lettres, elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Et révèle, surtout, comment elle parvient à surmonter la mort de sa sœur. Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente et faire face à ce qui s'est réellement passé la nuit où May est décédée. 

Mon avis: Sous forme de correspondance, cette histoire, dans laquelle se mêle passé et présent, nous permet de découvrir Laurel, totalement meurtrie, qui tente de survivre à une adolescence bouleversée par la perte de sa sœur. Peu à peu, elle traverse différentes étapes du deuil comme: le déni, la colère, la dépression, pour enfin arriver à l’acceptation, la résilience. Laurel avait une relation si fusionnelle avec sa sœur qu'il est difficile pour elle de traverser seule cette perte d'autant que ses parents sont eux mêmes submergés par la douleur. Il est impossible de ne pas s'attacher à cette ado qui ne demande qu'à aimer, vivre et grandir. Et sous couvert de ses lettres, elle ose enfin exprimer tout ce qu'elle ressent. Et comme en plus, Laurel s'adresse à beaucoup de personnes que j'admire aussi, parle de films et de chansons que j'adore, j'en ai encore plus apprécié chaque ligne. Sans verser dans le sentimentalisme larmoyant, sans faire de son héroïne une victime, l'auteur nous donne ici un véritable hymne à la vie et à l'amour sous toutes ses formes. 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune. Vous trouverez donc l'avis de Issa sur son blog et celui de Lulu dans son boudoir

jeudi 7 août 2014

Vos lectures #20: Journal d'une maman d'élève malhonnête et énervée de Estelle Sayada

Couverture de Journal d'une maman d'élève malhonnête et énervée 
  Dans un récit d’une mauvaise foi tout à fait assumée, Estelle Sayada décrit avec beaucoup de finesse et d’autodérision son parcours de jeune maman à l’école primaire. Entre deux anecdotes tantôt mordantes tantôt tendres, elle prend le temps de dire tout haut les mille et unes mesquineries qui hantent les pensées des parents d’élèves. Les enfants, les instituteurs, les directeurs, les parents, personne ne trouve grâce à ses yeux, pas même sa propre fille…
Journal d’une maman d’élève malhonnête et énervée est un petit plaidoyer salutaire contre le triomphe du politiquement correct en milieu scolaire.

Mon avis: Je m'attendais à une lecture courte et drôle. Un petit texte un peu cynique mais au second degré. Au lieu de ça, je suis tombée sur un portrait au vitriol de l'éducation nationale et ses représentants plus ou moins démissionnaires. Ne connaissant pas vraiment ce système d'écoles dans les grandes villes, je me demande du coup si c'est si catastrophique. Après, certes c'est l'expérience de l'auteur et je respecte ça mais je trouve aussi que c'est par moment un peu trop politisé à mon goût. Mais le tout laisse un goût quelque peu amer. C'est dommage parce que ce principe de journal avec de courts paragraphes est sympa. Mais j'aurai préféré un peu plus d'humour et de dérision au lieu d'une "vérité" brute et sévère. Pourtant c'est de la mauvaise foi assumée de la part de l'auteur, mais je n'ai pas réussi à accrocher.

lundi 4 août 2014

Mon Septième Tag: questions littéraires

Voilà encore un chouette tag littéraire comme je les aime! Merci The Books Addict!

  • Les 3 choses qui t'exaspèrent dans un livre: 
- Le fait que le héros est toujours super parfait ou qu'il ait toujours un don particulier qui est pile ce qu'il faut pour vaincre le méchant.
 -Le fait que les amis du héros remettent TOUT le temps en question ce qu'il a vu et qu'il n'aurait évidemment pas du voir. La confiance ne fait apparemment pas partie de leur amitié! 
- Là je vais rejoindre The Books Addict: le fait que le héros ou l'héroïne hésite sans arrêt entre 2 personnes en amour!


  •  Décris l'endroit parfait pour lire: 
Il n'y a pas d'endroit parfait pour moi. Tant qu'il y a un livre, c'est parfait! Mais dans le fantasme impossible, devant un feu de bois dans une cabane en haut d'un arbre! (On comprend mieux le  concept de "fantasme impossible" ^^)

  • Trois confessions livresques:
- Très souvent je lis quelques lignes la dernière page dès le début. Et je dois me faire violence pour ne pas lire le dernier chapitre en premier!
- Je déteste terminer un livre au moment d'aller au lit. Dès que j'en termine un, j'en fais le commentaire et il faut que j'en commence un immédiatement. Même si je ne lis que quelques pages, ça suffit. 
-Dès que j'ai choisis le nouveau livre que je vais lire, je choisis soigneusement un marque-pages dans ma collection. Je n'utilise jamais deux fois de suite le même!


  • La dernière fois que tu as pleuré en lisant: 
C'était en lisant Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore. 


  • Combien de livres sur ta table de chevet?
En ce moment aucun, je suis en train de lire sur ma liseuse.


  • Ton en-cas favori en lisant:
Comme c'est l'été, je dirai un Magnum Blanc ou un Twix glacé!  


  • Trois livres que tu recommanderais à tout le monde:
Pour moi c'est très difficile de choisir juste 3 livres! Mais dans le top du top je choisirai:
-Les Hauts de Hurle-Vent d'Emily Brontë
-Racine de Alex Haley
-La Gloire de Mon Père/Le Château de Ma Mère de Marcel Pagnol 
 
  • Une image de ton étagère de bibliothèque préférée:
Ici les thèmes sont assez variés et représentatifs de tout ce que je peux lire même si ça ne montre pas tout!


  • Que signifient pour toi les livres, en 3 mots? 
Comme The Books Addict pour les 2 premiers je dirai
Evasion
Liberté
Et je rajouterais
Rêve


  • Taguent 5 bloggeurs (moi j'en tague juste 2)
Le Boudoir d'Emilie
Au fil des Pages