samedi 26 avril 2014

Vos lectures #4: The Walking Dead, la trilogie du Gouverneur (4 vol.)

Tome1 L'Ascension du Gouverneur
 Dans le monde de The Walkind Dead, envahi par les morts-vivants ou quelques-uns tentent de survivre, il n'y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranché de Woodbury a son propre sens de la justice, qu'il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu'il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient.
Mais pourquoi est-il si méchant?

Votre avis: Étant fan de la série, j'étais curieuse de découvrir le livre. C'est loin de ce que j'imaginais. J'ai adoré et dévoré ce livre. L'ambiance pesante de la série est là dès les premiers mots. Au fil des pages, on voit les personnage changer, évoluer au gré des situations critiques et dévoiler le pire au fur et à mesure que l'espoir s'amenuise. Les sentiments du lecteurs envers les héros aussi évolue peu à peu. Certains, pour qui nous pouvions avoir un certain attachement, basculent totalement dans la folie et il est difficile de continuer à éprouver de la sympathie pour eux. La narration au présent est bien choisie et permet une immersion totale dans l'histoire et on reste en haleine du début à la fin. Une fin qui justement est carrément hallucinante! Jamais je n'aurai imaginé une chose pareille d'autant que dans la série, c'est totalement occulté! 

Tome 2 La Route de Woodbury
Quand l’invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d’Atlanta. D’abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c’est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu’on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu’on l’appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont… déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boîte de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodburry se transforme alors en autoroute pour l’enfer.

Votre avis: Au début, le Gouverneur est très peu présent. Ça nous permet de découvrir l'évolution d'autres personnes pendant cette peste. Mais lorsque on le retrouve, justement par le biais de ces nouveaux personnages,on découvre que la folie chez lui a atteint son paroxysme. Rien ne semble l'arrêter. Un homme normal au début, sensible, calme est devenu dans ce nouveau monde un espèce de monstre sanguinaire qui ferait presque plus peur que les zombies eux-même. Et on hâte de découvrir enfin comment il va disparaître. D'ailleurs, on l'attend cette fin pour faire un peu tomber la pression, pour sortir de cette atmosphère malsaine, pesante et puante. Vivement la suite!

Tome 3 La Chute du Gouverneur vol.1
  Woodbury, petite ville fortifiée qui résiste à l’invasion zombie… Le Gouverneur, son chef autoproclamé, commence à montrer des signes de pure démence, et ses actions plongent les habitants dans les ténèbres et la terreur. Woodbury a succombé à l’enfer. Au milieu de ce cauchemar post-apocalyptique, Rick, Michonne et Glenn, personnages phares de la bande dessinée éponyme, font enfin leur entrée. Les fans de la série The Walking Dead auront la surprise de découvrir ces trois héros sous un jour nouveau.
Mon avis:  Ce n'est pas sans une certaine apréhension que j'ai replongé dans l'atmosphère lourde et glauque de Woodbury. Toutes les descriptions sont tellement puissantes tant au niveau visuel qu'olfactif et auditif, que pour un peu, on a l'impression d'y être. Lily est là et on la sent peu à peu plonger dans le déni pour se protéger. Mais d'une certaine manière, elle apporte un peu d e fraîcheur à l'histoire et c'est un soulagement. Glenn, Michonne et Rick apparaissent enfin et ont la malchance de croiser le gouverneur. A moins que ce ne soit lui qui a commit l'erreur de s'en prendre à eux. Toujours est-il que ce tome est encore plus difficile à lire. Les scènes de tortures sont absolument affreuses. Et la dernière page à été un vrai soulagement. Sachant qu'il y a une suite à venir (mais quand?) je n'ose imaginer ce que les auteurs nous réservent. Pour ceux qui suivent la série, certains passages du livre donnent l'impression que les situations et les personnages que l'ont voit à la tv ont été mélangés dans un sac pour être redistribués dans le livre. C'est à dire qu'il arrive des choses à des personnages dans le bouquin qui sont arrivés à d'autres dans la série. Mais honnêtement, ça ne pose pas de problème de compréhension. Et il est évident aussi que la série est loin d'atteindre le degré d'horreur que je viens de lire. Heureusement d'ailleurs! En tout cas, j'ai hâte de lire la suite parce cela se termine encore une fois avec un suspense impossible!

La chute du Gouverneur 2
Couverture : The Walking Dead - L'Ascension du Gouverneur, tome 2
 
  Rick, Michonne et Glenn ont infligé une cuisante défaite au Gouverneur despotique qui dirige Woodbury. Ce quatrième tome de la série nous plonge dans les errances de Philip Blake, tandis qu’il tente de revenir au pouvoir. Mais sa soif inextinguible de domination ne fera que précipiter sa perte.
Dans un formidable twist final, beaucoup des destins déroulés tout au long des précédents tomes vont être scellés. Une nouvelle ère commence pour les survivants de la communauté de Woodbury.

Mon avis: Un dernier tome des plus angoissant où la manipulation mentale fait toute son œuvre. Car si nous nous savons que le Gouverneur est mauvais, les autres ne le savent pas. Ils sont face à un homme qui leur ment, se fait passer pour une victime pour finalement les pousser à accomplir sa propre vengeance. Le syndrome de Stockholm prend tout son sens ici. Tant que les gens sont protégés, nourris, ils sont prêts à fermer les yeux sur certaines horreurs, quitte à en commettre eux même. Et là est toute la force du gouverneur. Même diminué et mutilé, sa folie le fait tenir debout. Son charisme, sa haine et ses belles paroles transforment ses "poupées" en soldats sans pitié. Jusqu'à l'abomination de trop. De bout en bout, la pression est palpable et il est intéressant de voir l'envers du décor surtout si l'on est fan de la série et que l'on connaît les victimes du Gouverneur. En tout cas, sa chute ouvre une ère nouvelle sur Woodbury que l'on aimerait découvrir. 

Bilan de la saga: Pour les inconditionnels uniquement. L’atmosphère, l'ambiance pesante, les odeurs, les bruits, tout y est tellement bien décrit que cela met parfois mal à l'aise.  De tome en tome, nous avons découvert le Gouverneur, nous l'avons vu passer de l'homme peureux et maladif à un homme fou, impitoyable et particulièrement sadique, limite schizophrène. Un personnage ultra fouillé qui n'est finalement que survolé dans la série et c'est bien regrettable!

Réactions :

2 commentaires:

  1. J'ai moi même une version BD du tome 1 en ebook tu me donne envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce! Si tu as une liseuse, donne moi ton adresse mail :)

      Supprimer