mercredi 30 avril 2014

Vous avez regardé: Grey's Anatomy S9 Ep.4,5,6 SPOILER

  Amoureux du suspense, quittez cette page! Il n'y a QUE du spoiler!


  Vous pouvez décompresser un peu avec l'épisode 4 fort drôle grâce aux 2 couples Jackson/April et Avery/Weber. Mais vous vous demandez toujours ce que fait Cristina loin d'Owen! Heureusement, la voir blaguer avec quelqu'un, ça vaut vraiment le coup. Mais bon sang,pourquoi elle se tape ce docteur-dont-vous-ne-savez-plus-le-nom??? Il est fade à souhait! Par contre, surprise! Il n'y a pas de morts! 
  Si les joutes verbales Meredith/Cristina et Cristina/Dr Thomas sont hilarantes, l'épisode 5 par contre est loin d'être aussi tranquille que le précédent. Mini Grey est dans tout les esprits du coup c'est dur de ne pas verser quelques larmes (c'était votre chouchoute en plus). Mais, enfin, Yang, va revenir à Seattle parce que son mentor, le gentil Dr Thomas est mort (larmes, larmes).
  Dans le dernier épisode, April est toujours aussi pénible avec ses tergiversations. Franchement, ça devient lourd. Ensuite, l'enquête sur l'accident d'avion prend une tournure vraiment dégueulasse à cause des indemnités en jeu. 
  Quant à Arizona, elle se bouge. Avec un peu de chance elle sera plus aimable dans les prochains épisodes. En tout cas, vous le souhaitez pour Callie!

Et vous, vous avez regardé?

Vos lectures #5: Génie la Folle de Inès Cagnati

Marie, la petite bâtarde, parle de sa mère. Sa mère, c'est Génie la Folle, cette fille de bonne famille qui, rejetée, s'est faite domestique agricole. Sa mère, c'est ce mutisme terrible opposé à tout et à tous, à la méchanceté, à la ladrerie, à l'indifférence. C'est le mystère de cette ombre silencieuse que Marie poursuit de son amour passionné et pathétique, que Marie attend sans fin, le soir, rêvant de l'emmener loin, là où de nouveau elle pourra rire.

Mon avis: Ce livre est d'une tristesse infinie. Le texte se lit rapidement. Dans ce récit décousu, le passé et le présent se mêle, faisant ainsi ressortir tout le mal-être de Marie. Elle passe toute son enfance à se rendre invisible aux yeux de sa mère qui ne semble pas l'aimer et pourtant, en même temps, elle fait tout pour qu'elle la remarque. Quant à la mère, elle est totalement engluée dans sa misère, sa fatigue, son chagrin, sa détresse. Elle paraît rejeter sa fille et pourtant, elle lui offre l’opportunité d'avoir une vie différente. Cette vie rude à la campagne qui est si bien décrite qu'elle ne peut que serrer la gorge. Encore une fois, les femmes n'y sont que des victimes. Pourtant Génie, de par son attitude, refuse d'en être une et même si elle subit beaucoup de choses, elle choisit son destin.

samedi 26 avril 2014

Vos lectures #4: The Walking Dead, la trilogie du Gouverneur (4 vol.)

Tome1 L'Ascension du Gouverneur
 Dans le monde de The Walkind Dead, envahi par les morts-vivants ou quelques-uns tentent de survivre, il n'y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranché de Woodbury a son propre sens de la justice, qu'il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu'il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient.
Mais pourquoi est-il si méchant?

Votre avis: Étant fan de la série, j'étais curieuse de découvrir le livre. C'est loin de ce que j'imaginais. J'ai adoré et dévoré ce livre. L'ambiance pesante de la série est là dès les premiers mots. Au fil des pages, on voit les personnage changer, évoluer au gré des situations critiques et dévoiler le pire au fur et à mesure que l'espoir s'amenuise. Les sentiments du lecteurs envers les héros aussi évolue peu à peu. Certains, pour qui nous pouvions avoir un certain attachement, basculent totalement dans la folie et il est difficile de continuer à éprouver de la sympathie pour eux. La narration au présent est bien choisie et permet une immersion totale dans l'histoire et on reste en haleine du début à la fin. Une fin qui justement est carrément hallucinante! Jamais je n'aurai imaginé une chose pareille d'autant que dans la série, c'est totalement occulté! 

Tome 2 La Route de Woodbury
Quand l’invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d’Atlanta. D’abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c’est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu’on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu’on l’appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont… déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boîte de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodburry se transforme alors en autoroute pour l’enfer.

Votre avis: Au début, le Gouverneur est très peu présent. Ça nous permet de découvrir l'évolution d'autres personnes pendant cette peste. Mais lorsque on le retrouve, justement par le biais de ces nouveaux personnages,on découvre que la folie chez lui a atteint son paroxysme. Rien ne semble l'arrêter. Un homme normal au début, sensible, calme est devenu dans ce nouveau monde un espèce de monstre sanguinaire qui ferait presque plus peur que les zombies eux-même. Et on hâte de découvrir enfin comment il va disparaître. D'ailleurs, on l'attend cette fin pour faire un peu tomber la pression, pour sortir de cette atmosphère malsaine, pesante et puante. Vivement la suite!

Tome 3 La Chute du Gouverneur vol.1
  Woodbury, petite ville fortifiée qui résiste à l’invasion zombie… Le Gouverneur, son chef autoproclamé, commence à montrer des signes de pure démence, et ses actions plongent les habitants dans les ténèbres et la terreur. Woodbury a succombé à l’enfer. Au milieu de ce cauchemar post-apocalyptique, Rick, Michonne et Glenn, personnages phares de la bande dessinée éponyme, font enfin leur entrée. Les fans de la série The Walking Dead auront la surprise de découvrir ces trois héros sous un jour nouveau.
Mon avis:  Ce n'est pas sans une certaine apréhension que j'ai replongé dans l'atmosphère lourde et glauque de Woodbury. Toutes les descriptions sont tellement puissantes tant au niveau visuel qu'olfactif et auditif, que pour un peu, on a l'impression d'y être. Lily est là et on la sent peu à peu plonger dans le déni pour se protéger. Mais d'une certaine manière, elle apporte un peu d e fraîcheur à l'histoire et c'est un soulagement. Glenn, Michonne et Rick apparaissent enfin et ont la malchance de croiser le gouverneur. A moins que ce ne soit lui qui a commit l'erreur de s'en prendre à eux. Toujours est-il que ce tome est encore plus difficile à lire. Les scènes de tortures sont absolument affreuses. Et la dernière page à été un vrai soulagement. Sachant qu'il y a une suite à venir (mais quand?) je n'ose imaginer ce que les auteurs nous réservent. Pour ceux qui suivent la série, certains passages du livre donnent l'impression que les situations et les personnages que l'ont voit à la tv ont été mélangés dans un sac pour être redistribués dans le livre. C'est à dire qu'il arrive des choses à des personnages dans le bouquin qui sont arrivés à d'autres dans la série. Mais honnêtement, ça ne pose pas de problème de compréhension. Et il est évident aussi que la série est loin d'atteindre le degré d'horreur que je viens de lire. Heureusement d'ailleurs! En tout cas, j'ai hâte de lire la suite parce cela se termine encore une fois avec un suspense impossible!

La chute du Gouverneur 2
Couverture : The Walking Dead - L'Ascension du Gouverneur, tome 2
 
  Rick, Michonne et Glenn ont infligé une cuisante défaite au Gouverneur despotique qui dirige Woodbury. Ce quatrième tome de la série nous plonge dans les errances de Philip Blake, tandis qu’il tente de revenir au pouvoir. Mais sa soif inextinguible de domination ne fera que précipiter sa perte.
Dans un formidable twist final, beaucoup des destins déroulés tout au long des précédents tomes vont être scellés. Une nouvelle ère commence pour les survivants de la communauté de Woodbury.

Mon avis: Un dernier tome des plus angoissant où la manipulation mentale fait toute son œuvre. Car si nous nous savons que le Gouverneur est mauvais, les autres ne le savent pas. Ils sont face à un homme qui leur ment, se fait passer pour une victime pour finalement les pousser à accomplir sa propre vengeance. Le syndrome de Stockholm prend tout son sens ici. Tant que les gens sont protégés, nourris, ils sont prêts à fermer les yeux sur certaines horreurs, quitte à en commettre eux même. Et là est toute la force du gouverneur. Même diminué et mutilé, sa folie le fait tenir debout. Son charisme, sa haine et ses belles paroles transforment ses "poupées" en soldats sans pitié. Jusqu'à l'abomination de trop. De bout en bout, la pression est palpable et il est intéressant de voir l'envers du décor surtout si l'on est fan de la série et que l'on connaît les victimes du Gouverneur. En tout cas, sa chute ouvre une ère nouvelle sur Woodbury que l'on aimerait découvrir. 

Bilan de la saga: Pour les inconditionnels uniquement. L’atmosphère, l'ambiance pesante, les odeurs, les bruits, tout y est tellement bien décrit que cela met parfois mal à l'aise.  De tome en tome, nous avons découvert le Gouverneur, nous l'avons vu passer de l'homme peureux et maladif à un homme fou, impitoyable et particulièrement sadique, limite schizophrène. Un personnage ultra fouillé qui n'est finalement que survolé dans la série et c'est bien regrettable!

jeudi 24 avril 2014

Vous avez regardé: Grey's Anatomy S9 Ep.1,2,3 SPOILER

  Amoureux du suspense, quittez cette page! Il n'y a QUE du spoiler!




  Enfin. Ô joie, bonheur! Enfin vous avez la diffusion des épisodes de Grey's Anatomy! Alors, oui, vous auriez pu les regarder en streaming VO etc. Ben non. Vous êtes pas bilingue, vous ne trouvez pas que les doubleurs français sont nazes et vous n'avez pas le temps! Du coup vous avez attendu la diffusion sur TF1!
Donc hier soir, vous vous êtes confortablement installée sur le canapé, chocobons et mouchoirs à portée de mains au cas où.
  Vous avez eu raison.
  Parce que comme d'hab, vous avez chialé! Les flashbacks d'après l'accident du point de vue de chacune des victimes, la mort de Lexie (Oh my God!) et ciel! la mort de Mark!!!!
Vous avez eu tout le loisir de détester Rhonda Rimes qui a même fait retomber Mark dans le coma sans avoir revu sa petite fille! Votre coeur de mère en hurle encore de rage! Non mais c'est vrai quoi, à 2 minutes près il aurait pu au moins la voir un peu sa gamine!
Vous avez quand même apprécié le retour de April. Qui se revirginise... Non mais s'il te plaît ma belle, t'as Jackson en face de toi quand même, alors arrête de blablater et saute lui dessus! Bon heureusement elle l'a fait mais pffiiiiooouuuu, ce fut laborieux!
Bref, vous avez replongé avec délices dans les histoires de ces docteurs qui, il faut bien l'avouer, attirent la merde comme le miel attire les abeilles. Cristina a bien raison sur ce point! 
  Et comme vous êtes une midinette au coeur dégoulinant de guimauve, vous avez déjà hâte de replonger mercredi prochain, histoire de voir si Arizona va enfin se décrisper, et histoire de mater encore un peu Jackson torse nu et Karev! (Plus de Mark à mater, ça par contre, vous ne vous en remettez pas)
  Pour le plaisir des yeux les filles :D


Et vous, vous avez regardé?

mercredi 23 avril 2014

Mon Troisième Tag: si tu gagnais le gros lot...

  J'ai encore été taguée! Cette fois c'est Beawritter qui l'a fait et c'est un tag tout spécial. Il s'agit d'imaginer ce que l'on ferait si l'on gagnait au loto! Alors bien sûr, les rêves sont à ajuster en fonction de la somme gagnée. Mais tant qu'à faire, je vais imaginer que j'ai gagné THE GROS LOT!

  Donc tout d'abord, je payerai tranquillement ma maison et ma voiture que je remplacerai par une petite familiale bien sympa.  J'en donnerai un peu à mes proches et je garnirai les comptes de mes poulettes (sans le leur dire car il n'est pas question qu'elles grandissent dans l'idée qu'elles sont pétées de thunes donc, qu'elles n'ont pas à se fouler: on sera riche, certes, mais en gardant nos valeurs!).
  J'investirai dans l'immobilier et je voyagerai. Je visiterai les pays qui me font rêver. En me prenant un valium avant chaque vol parce que j'ai peur de l'avion. Et là, à moi l'Irlande, l'Ecosse, l'Angleterre, l'Islande, l'Australie, l'Espagne, l'Italie, la Grèce!
  Ensuite j'ouvrirai dans ma ville une super bibliothèque gratuite pour tout le monde. Mais une bibliothèque genre ancienne avec des étages et des échelles pour y accéder! Je publierai le joli livre de ma copine Lulu et je lui fournirai sa dose de livres à lire ainsi qu'à ma Issa pour le reste de leur vie! J'offrirai un studio d'enregistrement à mon Chéri-Batteur et il ouvrira sa propre école de batterie.
Et puis, je ferai des dons anonymes à des œuvres.
  Le reste je l'économiserai. Au cas où. Ce n'est pas très rock'n roll tout ça me direz vous! Mais je dois dire que d'être partie de rien, ça apprend la prudence! Mais je pense que je finirai par me décoincer au fur et à mesure et les idées viendraient très vite.
  En attendant, va falloir que je pense à jouer ce sera déjà pas mal!

 Et vous, vous feriez quoi?


Je tague en retour:
Lulu
Issa
Fashion Maman
Rose Books
Insolite Routine
Mum's Bazar
Mamzaile Crocro
Dark Maman

lundi 21 avril 2014

Les collections de votre enfance

Depuis toute petite, vous lisez. Vous avez toujours aimé ça. Et vous avez conservé tous vos livres d'enfance qui sont aujourd'hui dans la bibliothèque de votre fille. Et c'est avec nostalgie que de temps en temps vous les retrouvez, vous les reniflez. Plus ils sont vieux, plus leur odeur vous remue le ventre (non, ce n'est pas la nausée, bande de mauvais, c'est la nostalgie qui vous assaille!)
Et c'est avec un bonheur non dissimulé que vous avez décidé de les partager. 


Les Martine:
 La finesse des dessins, la douceur des textes, les époques qui défilent, impossible de résister (d'ailleurs la collection est presque complète!). Et il est toujours drôle de voir à quel point Martine peut être différente d'un livre à l'autre. Parfois il était même difficile de la repérer! 


La Bibliothèque Rose
Qui n'a pas eu un jour entre les mains un bon livre du Club des Cinq ou encore un Fantômette? Ces histoires vous transportaient dès le plus jeune âge et vous permettaient déjà de découvrir de grands auteurs classiques comme la Comtesse de Ségur.


La Bibliothèque verte:

Une écriture et des histoires un peu plus difficile à lire. Un autre âge, pendant lequel les enquêtes policières de la jolie Alice Roy vous faisaient frissonner d'appréhension! Que de mystères et d'actions! Et des dialogues tellement "distingués" y compris entre les amis pourtant du même âge!

La Bibliothèque Rouge et Or:

Des histoires d'un autre temps, vraiment! De belles histoires qui finissent toujours bien, toujours douces, tellement agréables à lire! Le Petit Lord sur la photo ne fait pas partie de cette collection mais pour vous il aurait parfaitement pu y être. C'est beaux romans qui transforment les enfants en héros vous ont toujours fait rêver.


Et vous? Quels sont les livres de votre enfance?








jeudi 17 avril 2014

Vos lectures #3: L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

  
Couverture de L'élégance du hérisson
  "Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. 
  Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "


Votre avis: Tout d'abord j'ai eu un peu de mal avec le vocabulaire. Extrêmement riche et varié, j'ai dû de nombreuses fois consulter mon dictionnaire. J'y ai donc appris quelques mots nouveaux. C'est un livre très philosophique, parfois difficile à appréhender. J'ai du beaucoup me concentrer pour comprendre certains passages. Pourtant, peu à peu, je me suis laissée happer par cette histoire si belle. René est tellement magnifique. Elle aime la beauté des mots, des phrases. Son érudition ne la rend pourtant pas snob comme la plupart des habitants de l'immeuble. On s’aperçoit qu'elle rend les gens, qui prennent la peine de la voir, beaux, intéressants, bons. Mais sa souffrance est tellement profonde qu'elle s'est totalement renfermée jusqu’à ce qu'elle croise Kakuro. C'est là qu'on découvre la véritable René. C'est là qu'elle se découvre vraiment. L'amour qui transparait dans les geste de Kakuro sont si poétiques, si doux, si patients, exactement ce qu'il faut pour cette belle concierge renfrognée.
Quant à Paloma, petite fille qui me paraît si orgueilleuse au premier abord, elle apprend la vie, la mort. Et elle aussi se transforme au contact de Mme Michel.
Au final, cette histoire est sublime et les mots nous transportent littéralement, même si la fin m'a laissée tellement triste...Spoiler: La mort de René est tellement injuste! Au moment où elle s'ouvre enfin à la vie, à l'amour, elle meurt. Un peu comme sa sœur finalement: elle a aimé un riche, et elle est morte. 

(Cette technique de camouflage ultra-sophistiquée est utilisée par le FBI et la CIA, sachez-le!)

Et vous, vous l'avez lu? Vous avez aimé? Ou vous fait-il envie?

mercredi 16 avril 2014

Mon Deuxième tag: le Disney tag

J'en suis déjà à mon deuxième tag, et pas des moindres puisque c'en est un centré le monde de Disney!
Alors merci à Mum's Bazar!


  • Quel est ton film Disney préféré?
Peter Pan. J'aime cet univers imaginaire et j'ai beaucoup de peine pour ce petit héros qui refuse de grandir et qui n'a pas de famille. Il doit avoir un manque au fond, c'est triste.  Ceci dit, le Peter Pan de la série Once Upon a Time a quelque peu refroidit mes ardeurs. 



  •  Quel moment de Disney aurais-tu aimé vivre?
Dans Mary Poppins, au moment où les enfants rangent la chambre dans un claquement de doigts. Je dois avouer que ce serait bien pratique avec ma fille aussi bordélique!

  • Un moment inoubliable que tu as passé dans les parcs d’attraction Disney, ce serait ? 
Je n'ai malheureusement pas encore eu la chance d'y aller...
  • Si jamais tu devais être un prince, lequel serais-tu?
Le prince Philippe dans la Belle au Bois Dormant. Il est prêt affronter un dragon pour sa bien-aimée et surtout, il ose l'embrasser alors qu'elle dort depuis 100 ans! Imaginez un peu l'haleine de poney faisandée! Ca c'est un mec qui en a dans le bide!


  • Si tu devais être une princesse, laquelle serais-tu? 
J'aimerai être Ariel pour nager sous l'eau ou Belle pour sa bibliothèque. Je n'arrive pas à me décider.


  • A quel personnage Disney ressembles-tu?
Alors là franchement je ne vois pas du tout! Peut-être Belle parce qu'elle a toujours le nez dans les livres.

  • Si tu devais choisir un personnage de Disney pour être ton ami, lequel choisirais-tu?
La Fée Clochette sans hésiter! Elle me filerait de la poussière de fée et je pourrai voler avec elle :)

  • Une scène de Disney qui te fait pleurer?
Lorsque les papas de Simba et de Tarzan meurent et quand Ray se fait écraser dans La Princesse et la Grenouille. C'est affreux! Et je ne mettrai ni image ni vidéo pour illustrer ça!
  • Quel est le Disney que tu as vu le plus souvent?
Grâce à ma fille c'est Raiponce.

  • Quelle est ta chanson favorite?
Supercalifragilisticexpialidocious de Mary Poppins. Elle me fait rire et surtout j'impressionne trop ma fille en lui disant ce mot plusieurs fois de suite et super vite!


Allez, soyons fous, je tague:
Ma Lulu
Ma Issa
Fashionmaman
RoseBook
Mamzaile Crocro

Et si d'autres veulent participer, dites moi le je mettrai le lien!

mardi 15 avril 2014

Un mythe s'écroule

  Comme toute ado, vous avez vu Titanic. Vous êtes tombée en pâmoison devant le beau regard bleu de Léonardo DiCaprio. Vous vous êtes pâmée en le voyant rougir violemment devant une Kate Winslet à poil. Puis vous avez rêvé vous baigner avec le beau gosse dans La Plage (les tarés qui y habitent en moins évidement). 
  En grandissant, vous êtes moins midinette mais vous tenez à votre mythe: le beau gosse qui a la grande classe, qui danse comme un gentlemen. Romantique, classique.
  
  Jusqu'à hier. 
  
  Jusqu'à cette maudite vidéo et qui anéanti votre fantasme d'adolescente. 
Léonardo est comme le commun des mortels. Il va en teuf, et peut aussi danser comme un teubé. 
  Sortez les mouchoirs...



lundi 14 avril 2014

Votre chanson du moment #2

Il y a des chansons qui sont comme ça.
 Elles vous font plus vibrer que d'autres.
 Elles vous donnent des papillons dans le ventre, elles vous font sourire, elles vous donnent envie de danser, de chanter (faux et en yaourt).
Parfois tout ça en même temps.

En ce moment, ce n'est pas 1 mais 2 chansons qui vous font tripper.  Deux chansons d'un même groupe: Imagine Dragons


 

Et vous, c'est quoi votre chanson du moment?

mardi 8 avril 2014

Vos lectures #2: Lysandre Chalkhill de Hélène Louise


Horace aura vingt-et-un ans dans quelques jours. Enfin majeur, il va pouvoir quitter l'orphelinat de Fougères où il a vécu depuis sa naissance, en compagnie d'autres enfants métis, soumis comme lui à la charité des Résidents.
Les Résidents, ces Intelligences Artificielles qui partagent le quotidien des humains depuis le soulèvement de 1951, soit depuis plus d'un siècle et demi, assurent l'entretien et l'éducation de ces enfants nés d'unions illicites en échange de la réquisition régulière de leurs corps, seul moyen pour eux d'accéder à une forme vivante.
Horace est né de parents de deux races différentes et son physique inhabituel, ni félide ni nocto, le condamne au statut de basse caste. Et s'il va enfin échapper aux mains des Résidents en gagnant sa majorité, il devra également trouver moyen d'assurer sa subsistance dans ce monde qui réprouve sa naissance et son existence même...




Mon avis:
  Quel bonheur de replonger dans ce cet univers! Immédiatement, on s'attache à ce jeune Horace que la vie et les résidents n'ont pas épargné. Quelle cruauté envers ses petits êtres sans défense! Et comment ne pas aimer ce petit Alphonse, si fragile et si beau avec ses magnifiques ailes! 
  En fait, ayant lu la suite il y a bien longtemps, j'ai très envie de le relire puisque ce que préquelle soulève quelques questions auxquelles je n'ai plus les réponses. De plus, je veux savoir ce que certains personnages deviennent et mes souvenirs sont loin! 
  Encore une fois, Hélène a su me toucher tant elle sait transmettre les émotions avec sa jolie plume!


  Dans un article précédent, vous aviez déjà parlé d'Hélène Louise. Cette écrivaine vous avez permis de découvrir Vauvert, l'Eveil des Eclipsés. Et comme vous aviez adoré, elle vous a offert ce nouveau livre. Vous tenez donc à vous le faire partager,parce que vraiment, c'est surprenant, excellent, addictif!

  Voici donc la présentation du livre par l'éditeur:



(Illustration: Amandine Labarre)

Dans la petite ville de Saint Rioch de la Province Armorique Ouest, la vie suit son cours. Depuis 1961, l'année du tragique mais très lointain Soulèvement, la nouvelle humanité a appris à partager l'autorité avec les Résidents (des Intelligences Artificielles Biologiques) ainsi qu'à accepter les emprunts de corps humains exigés par ceux-ci.
Lysandre, bien qu'elle soit de mère humaine-traditionnelle et de père lépido, a réussi à réaliser son rêve et travaille comme vétérinaire à la Clinique des Pas Perdus. Elle fait profil bas, masquant en permanence les ailes et les antennes qui trahissent son métissage, et vit heureuse dans la petite maison qu'elle partage avec son ami d'enfance, Népomucène, un jeune félide instituteur à Saint Rioch, et parfois aussi avec Naïs, la petite fille adoptive de ce dernier. L'enfant, comme tous les pupilles résidentiels de la ville, vit en effet principalement à l'orphelinat, où elle doit se soumettre aux réquisitions incessantes des Résidents.

Mais en ce début d'automne 2116, d'inhabituels événements viennent troubler l'existence un peu trop paisible de Lysandre, résignée à son sort de Basse-Caste. Des événements qui la pousseront dans ses derniers retranchements, ébranlant ses convictions et lui offrant ce que son cœur se défendait d'espérer... 

Mon avis
 Filigranes est une histoire très étrange. Cette dystopie est tellement originale! Ce qui surprend au début, c'est le nombre d'informations données avec un vocabulaire assez difficile à comprendre car nous n'avons pas de descriptions très précises sur le moment. Et c'est là toute la magie de l'histoire. Car même si j'ai eu du mal à me familiariser avec cette nouvelle population, cette nouvelle société, je ne me suis pas lassée car en poussant plus la lecture, tout s'éclaire. Petit à petit, tout devient clair et l'on arrive à s'imprégner de cette civilisation avec d'autres mœurs, d'autres manières de penser et d’appréhender la vie. Tout est différent de notre monde et pourtant cela nous ressemble tellement! La manière dont les gens sont classés selon les castes, les races, le rejet de la différence et des mixités, le fait de vouloir tout maîtriser, de vouloir toujours plus au risque de voir tout nous exploser au visage... Et enfin, un espoir de changer le monde qui apparaît à la fin et un mystère qui nous laisse sur notre faim! Bref, vivement la suite! 

  Vous pouvez aller faire un tour sur la page Facebook de Lysandre Chalkhill. Il existe un blog pour donner son avis et parler des différents livres d'Hélène Louise. Et biensûr, vous pouvez acheter le livre en numérique de ce côté ou de celui-là!
  En tout cas n'hésitez pas à plonger dans cet univers et venir le commenter!


vendredi 4 avril 2014

Le top des dessins animés de votre enfance

Numéro 5: Goldorak
Entre Actarus et vous, vous ne pouvez nier qu'il y a toujours eu un Truc. Enfin, surtout de votre côté, c'est vrai. En fait vous ne regardiez que parce que vous le trouviez troooooooop beau! Et après, avec vos cousins, vous adoriez y jouer:
- Fulguro-point!
- Astéro-hache!
Les dialogues sont assez surréalistes! Bref, c'est toujours avec émotion que vous repensez à ce dessin animé!


Numéro 4: Nicky Larson
Bon, là aussi, vous ne pouvez pas dire que vous ne trouviez pas Nicky super beau. Tout en muscles, il vous semblait que sous sa protection, rien ne pouvez vous arriver. Sauf si il croisait une belle fille. Là, vous n'existiez plus, à moins de sortir le marteau d'une tonne! Toujours drôle, Nicky Larson était aussi très attachant, surtout dans les épisodes un peu plus sombres. 


Numéro 3: Cat's eyes
Alors là, quand vous le regardiez, vous vous imaginiez être un mix entre la belle Tam et Alex sur ses rollers. Vous étiez fascinée par ses filles trop fortes qui narguaient la police et le copain de Tam, Quentin, pour la bonne cause! 


Numéro 2: Jem et les Hologrammes
Jerrica avait de supers boucles d'oreilles en forme d'étoile qui faisaient apparaître Synergie, un hologramme,de belles fringues, bref, plein de trucs trop magiques! Vous auriez adoré les lui piquer!


Numéro 1: Le monde enchanté de Lalabel
Lalabel avait une baguette magique qui lui servait à faire le bien autour d'elle (évidemment) et elle combattait gentiment des méchants qui l'avaient faite tomber de son pays magique. Un dessin animé trop mignon sans violence, avec tout plein de magie. Un truc de fille quoi!


  Bref, même si aujourd'hui ces dessins animés ont un peu perdu de leur magie, vous ne pouvez écouter leurs génériques, que vous connaissez par cœur, avec une certaine nostalgie. Et vous repensez à vos goûters en rentrant de l'école lorsque vous étiez petite avec des petits papillons dans le ventre. Il y a encore des tas de dessins animés qui vous font cet effet, vous en parlerez peut-être dans un prochain article. 
 Et vous remerciez Dorothée d'avoir été là dans les années 80-90!

Et vous? Quels étaient vos dessins animés favoris?

mardi 1 avril 2014

Votre liseuse: la Kobo Touch by Fnac




  Étant une fervente lectrice, vous êtes envahie de livres. Et tout lecteur de ces dernières années à forcément entendu parler des liseuses (A moins de vivre au fin fond du désert. Et encore, je suis sûre que là-bas aussi le sujet a été abordé !)
  Le monde des lecteurs est divisé en deux catégories. Les Pour et les Contre.
  Vous, vous êtes comme la Suisse. Neutre. Et vous avez adopté une liseuse. Pour avoir plus de livres. Gratuits surtout. Car en effet, il est plus facile d’avoir de grands classiques gratuits dans la liseuse puisqu’ils sont tombés dans le domaine public.
  Votre premier critère de sélection était la couleur : rose ou violette, peu importe mais une liseuse de fille quoi !
  Vous n’avez pas de deuxième critère en fait. Bon si quand même. Vous vouliez que votre liseuse puisse lire le plus de formats possible.
  Vous avez donc trouvé votre bonheur à la Fnac.  

La liseuse Kobo Touch LILA by Fnac.

La boîte parait toute petite et légère dans la main

 Liseuse éteinte

Arrière matelassé Lila



• Écran tactile
• Format poche 165x114x10 mm
• Poids : 185 g
• Mémoire interne : 2 Go avec possibilité de mettre une carte SD
• Connexion USB ou Wi-fi
• Disponible en Noir et également en version Blanc avec dos Silver, Lilas, ou Bleu


 Lors de l'allumage

 En veille

 Page d’accueil

Possibilité de changer de police lors de la lecture


  Le chargeur ne se branche que sur le pc. Pour le mettre sur secteur vous devez avoir un adaptateur. Mais il se branche aussi sur la prise secteur IPhone /IPad. 
  Il y a une grande autonomie. La batterie dure très longtemps. Mais si vous êtes connecté en wifi en permanence, par contre ça se décharge plus vite. Ceci-dit il n’y a que peu d’intérêt à être connecté tout le temps. Vous n’y allez que pour acheter des livres. 
  Vous avez un dictionnaire ainsi que quelques jeux (échecs, sudoku). Vous pouvez aussi partager des phrases qui vous plaisent sur Facebook.

  Vous vous inscrivez sur les sites Kobo et Fnac et vous avez accès à des milliers de livres.


  Et si votre liseuse vous est devenue indispensable, elle ne supplantera jamais vos livres. Il suffit de trouver le bon équilibre !

Ma copine Mélissa a la e-reader T3 de Sony. Elle en parle de ce côté!
Ma copine Emilie la Samsung e60. Elle en parle ici